Interface cérébrale

Vignette de la vidéo Piste de sous-titres Vidéos en relations
<embed src="http://www.sfr.com/sites/all/themes/sfr/swf/player.swf" flashvars="file=http://ncdn-video.sfr.com/article_interfacescerebrales/video.mp4" width="600" height="335" />

JWplayer | article_interfacescerebrales

Le 03 / 03 / 11 | Posté par admin
Interface cérébrale

"L’interface cérébrale : aujourd’hui, c’est un casque numérique qu’on place sur sa tête et qui va permettre d’interagir avec son environnement sans action physique. Ce casque comporte quatre émetteurs, qui vont capter l’activité cérébrale,et plus le niveau de méditation est élevé, plus on va faire mettre cette caisse en rotation. L’interface cérébrale, ça s’adresse aujourd’hui plutôt aux joueurs et au domaine médical.

Sur cette table, je vais tenter de reconstituer un puzzle en utilisant à la fois les muscles du visage et mon niveau de concentration,qui va être retenu grâce aux électrodes qui vont calculer les courants électriques qui vont circuler dans mon cerveau.J’expérimente moi aussi les interfaces cérébrales avec un casque un peu plus avancé qui possède seize électrodes, au lieu de trois comme sur le casque précédent.
C’est une nouvelle génération d’interface homme machine après la souris et l’écran tactile ? Voilà, exactement, c’est une vraie interface, donc cérébrale, comme on l’a dit précédemment,qui peut avoir, à terme, plusieurs applications dans la vie quotidienne, notamment dans le domaine médical,avec les assistances pour les personnes qui sont paralysées.En fait, c’est à l’aide de mon regard que je déplace la pièce.Par exemple, pour cliquer, pour sélectionner ou relâcher la pièce,j’effectue un rictus avec le côté droit de la bouche.

Aujourd’hui, on n’en est qu’aux prémices des interfaces cérébrales, et demain, vraiment, tout est à faire. On peut imaginer que les champs d’action seront bien plus nombreux que le domaine du jeu et le domaine du médical."