IRIS 64 : Le haut débit en Pyrénées-Atlantiques

Le 18 / 03 / 11 | Posté par redacteur
IRIS 64 : Le haut débit en Pyrénées-Atlantiques

Devant la nécessité de doter le département d’une infrastructure de télécommunications performante, le Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques décide de mener deux études en 2001 et 2002. Les résultats montrent l’insuffisance d’offres alternatives de télécommunications et d’infrastructures numériques nécessaires au développement économique et à l’attractivité durable du territoire. Les conclusions montrent également une demande croissante d’accès haut débit aussi bien des particuliers que des milieux économiques, administratifs ou éducatifs.

IRIS 64 : construire et exploiter la maintenance du réseau haut débit en Pyrénées-Atlantiques

La loi du 21 juin 2004,  permet aux collectivités territoriales de construire et exploiter leur réseau ou de déléguer ces activités. Cette loi dite "loi pour la confiance dans l’économie
numérique" leur permet de répondre à plusieurs objectifs:

  • Permettre à tous les habitants du département de bénéficier d’un accès haut débit
  • Assurer une concurrence efficace entre les opérateurs et fournisseurs d’accès Internet pour encourager l’innovation et la baisse des prix
  • Faciliter le développement de l’usage des TIC
  • Réduire la fracture numérique
  • Renforcer la compétitivité du territoire et accroître son attractivité

Le projet de réseau haut débit est élaboré et adopté par l’Assemblée départementale.

Novembre 2004, Bruxelles reconnaît le projet comme "service d’intérêt économique général". Conscient de la complexité du projet qui nécessite des compétences très poussées en matière de télécommunications, le département choisit de faire appel à un partenaire privé et lance un appel d’offres. C’est dans ce cadre que le groupement Sogetrel / LDCable (aujourd’hui SFR Collectivités) est choisi.

Créée le 13 octobre 2004, la société Iris 64 a une mission fixée par le Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques dans le cadre d’une délégation de service public notifiée le 18 novembre 2004, la construction, l’exploitation et la maintenance du réseau pour une durée de 20 ans. Ce réseau d’initiative publique va permettre de couvrir 98% du territoire.

Les objectifs stratégiques visés par le Conseil Général dans le cadre de cette délégation de service public sont les suivants:

  • Améliorer l’attractivité du territoire: permettre à ses entreprises de se développer et de répondre aux nouvelles exigences des marchés en leur mettant à disposition des réseaux performants à un moindre coût, et soutenir le développement des activités économiques qui se nourrissent de ces réseaux et services à haut débit.
  • Ouvrir le marché local à la concurrence: offrir un choix de qualité à ses entreprises et ses citoyens. Il n’y a pas de compétitivité sans concurrence.
  • Favoriser les offres de services: créer un outil de mise en valeur de l’intelligence collective et du "capital social" d’une communauté.
  • Réduire le risque de fracture numérique: d’une part, entre le milieu rural et le milieu urbain: freiner le "déménagement départemental" et la relocalisation des entreprises en milieu urbain; d’autre part, entre le Département des Pyrénées Atlantiques et les grandes métropoles françaises: éviter le risque de fracture sociale.

 

En 2010, l’état du réseau IRIS 64 est le suivant:

  • 1200 km en fibre optique
  •  33 liens faisceaux hertziens déployés
  • 170 répartiteurs dégroupés
  • 4 salles d’interconnexion pour les opérateurs (Uztaritz, Pau, Salies de Béarn et Oloron Sainte Marie)
  • 98% du territoire couvert, soit 559 communes couvertes


Une offre de transport de services haut débit voix-données-images à destination des résidentiels et des professionnels:

  • 300 000 foyers et entreprises éligibles aux services haut débit:
    - 250 000 lignes résidentielles
    - 50 000 lignes professionnelles
  • 72 ZAC et ZI raccordées au réseau longue distance
  • 12 ZAC équipées en très haut débit, fibre jusqu’à la limite privative de toutes les entreprises présentes dans la ZAC. (ZAC de Berlanne, de Jalday, de Bassilour, du CEF, de Tarsacq, de Serres Castet, de Sauvagnon, de Mourenx, de Naude)

 

Des sites raccordés au réseau IRIS 64:

  • 48 collèges et 16 lycées publics
  • 5 sites universitaires
  • 7 écoles de 3ème cycle
  • 7 hôpitaux publics


ALLER PLUS LOIN