Vendredi 26 octobre : 4ème édition de la Nuit SFR Live Concerts

nuit-sfr-live-600X335-pixels.jpg
Le 06 / 09 / 12 | Posté par Laetitia Gueho
Vendredi 26 octobre : 4ème édition de la Nuit SFR Live Concerts

SFR, en association avec La Lune Rousse et Artevia, organise le vendredi 26 octobre un événement unique pour les amateurs de musiques électroniques. Récemment ouverte, La Cité de la Mode et du Design, Docks de Seine, accueillera cette 4ème édition qui réunira de grands noms de la scène électro française et internationale.

Une programmation pointue et de qualité constitue cette année encore le line up de la Nuit SFR Live Concerts : The Shoes, Green Velvet, Blackstrobe, Housse De Racket, Nzca/Lines, Joris Delacroix et Else (lauréat SFR Jeunes Talents) partagent l’affiche de cet événement exceptionnel.

L’événement sera également retransmis en intégralité et en direct

Performances des artistes, coulisses et interviews seront accessibles :

  • Depuis le web, la retransmission sera disponible en HD sur le site sfrliveconcerts.fr et sur la Fanpage Facebook SFR Live Concerts,
  • Depuis la télévision, pour les clients ADSL et fibre de SFR, en choisissant l’application « SFR Live Concerts » accessible sur la page d’accueil,
  • Depuis les smartphones, quel que soit l’opérateur, en téléchargeant l’application gratuite « SFR Live Concerts » disponible sur iPhone et Android.

THE SHOES - Live - Green United Music/Fr

Les Anglais les adorent, la critique les encense unanimement. Depuis la sortie d'un premier album electro-pop couronné de succès, Crack My Bones, le duo originaire de Reims ne cesse de faire parler de lui.
Guillaume Brière et Benjamin Lebeau nous offrent une musique surprenante de fraîcheur et d'élégance, parsemée de nombreuses collaborations vocales (Esser, CocknBuild, Primary1, Anthonin - Bewitched Hands, Timothy Bruzon - Wave Machines). L’hybridité de l’opus fait qu’on l’écoute aussi bien dans sa chambre que sur un dancefloor.

Leur univers visuel nourri d’esthétique anglaise se marie avec les sonorités françaises, comme l’atteste le clip de Stay The Same, Cover Your Eyes ou le très médiatisé Time to Dance grâce auquel le groupe s’est fait connaître outre-atlantique. Leurs qualités de hit makers les ont conduit à produire des artistes comme Gaétan Roussel, Julien Doré ou Shakira…

GREEN VELVET - DJ set - Relief Records/US

Né dans le berceau de la house, Chicago, Curtis Jones abandonne son cursus universitaire de Berkeley pour retourner dans sa ville d’origine et se consacrer à la musique. Il publie alors ses premiers maxis entre house et acid house sous le pseudonyme Cajmere. Son premier succès lui vient avec Percolator en 1992 qui devient un classique du genre en ce qu’il opère la transition entre les MC’s commentant en direct leur mix et la house plus samplée, chantée, et moins épurée des années 90. Il s'associe ensuite avec la chanteuse américaine Karen Gordon et signe avec elle le tube underground Brighter Days. En 1993, Dajaé, le nom de scène de la chanteuse, et Cajmere sortent U Got Me Up qui connaît de nouveau un succès planétaire. L'année 1993 marque aussi l’avènement de Green Velvet, avatar que Curtis Jones réserve initialement à ses compositions non chantées de techno. Ecouter Green Velvet, c’est être replongé dans l’univers des Warehouse chicagolaises des eighties.

BLACK STROBE - Live - Blackstrobe Records/Fr

Blackstrobe est apparu en 1997 sous l’impulsion initiale d’Arnaud Rebotini et d’Ivan Smagghe auxquels se sont rapidement greffés d’autres musiciens. En 10 ans d’existence, Blackstrobe remixe des artistes variés tels que Depeche Mode, Bloc Party, The Rapture, ou encore David Guetta (The World Is Mine).
L’album Burn Your Own Church, sorti en 2007 leur donne un renommée internationale. Cet album propose à la fois des rythmiques minimales, des passages issus directement de la New Wave de New Order ou encore de l’électro-pop dans la mouvance de MGMT.
Ivan Smagghe quitte le groupe peu après cette sortie à succès et laisse Rebotini seul aux commandes de Blackstrobe. Il continue néanmoins à faire parler de lui avec son EP Back From Beyond qui use d’une énergie plus rock dans le cadre d’une club music péchue et moins aérienne.

HOUSSE DE RACKET - Live - Kitsuné/Fr

Housse de Racket c’est d’abord deux copains d’enfance, Victor et Pierre, qui font de la pop music depuis milieu des années 90. Quelques années plus tard, ils décident qu’ils peuvent eux aussi apporter leur pierre à l’édifice de la “French touch” (Daft Punk, Air) qui s’élève aujourd’hui assez haut pour influencer la scène electro mondiale.
Ils se lancent donc à corps perdu dans le projet fou d’un opéra rock, Forty Love, sorti en 2008, qui connaît un bel accueil presqu’exclusivement français.
Ils opèrent un virage électro pour leur album suivant, le très attendu Alésia, sorti en 2011, qui leur confère enfin une visibilité internationale. Pourtant, la formule n'a pas véritablement changé entre les deux albums : des chansons pop aux rythmes très efficaces et kitschisés par des synthés, avec des melodies qui, quoiqu’on y fasse, reste dans nos mémoires.

NZCA LINES - Live - Loaf/UK

Du ciel, dans le désert péruvien, on peut distinguer d’étranges lignes, dessinant dans leur immensité des singes ou des requins : nous sommes dans le désert de Nzca.
Proche de Metronomy, dont il emprunte au passage le mixeur Ash Workman, Michael Lovett fait partie, avec Hot Chip, Breton ou We Have Band, de cette génération dorée de rénovateurs de la pop.
Génie de la pop de chambrette, il est l’un de ces producteurs laptop qui voient très large sur leur écran d’ordinateur – sur son album Home/Hidden, il proposait une vaste fresque anglaise dont l’univers puisait chez Lewis Carroll, Eno ou les Kinks. C’est dans cette même vision panoramique de la pop, partant des sixties pour finir aux laborantins maniaques de l’électro-pop qu’il s’inscrit en 2012. Mais il abandonne les mélodies mièvres pour une dance-music plaintive, obsessionnelle, sulfureuse qui ne tombe dans mélancolisme adolescent de bas étage. Une esthétique qui sent les grands espaces du desert de Nzca et la joie de sa contemplation enthousiaste.

JORIS DELACROIX - DJ set - Woh Lab Records/Fr

Joris Delacroix a 23 ans et possède déjà une maturité folle. Entre house, deep house et électronica, la musique de ce jeune artiste exigeant trouve son équilibre entre beats dancefloor sophistiqués et pièces plus climatiques aux mélodies accrocheuses. Grâce aux maxis parus dès 2008 sur le label Timid, dont un Maeva rapidement licencié par le label Hollandais Stealth Records et plébiscité par le ténor house Roger Sanchez, Joris Delacroix fait une parfaite synthèse des courants électroniques actuels.
Musicien précoce et résident au club La Dune à Montpellier, Joris a donc intégré naturellement le pool d’artistes WOH, dans lesquels on retrouve tous les acteurs emblématiques de la scène électro montpelliéraine, dont les anciens résidents du BarLive.

ELSE - Roch Music/Fr

ELSE est un jeune duo crée en 2011, deux Dj's producteurs dans le vent aux styles bobo-chic bien dans leur temps. Louis et Yanis surfent entre les styles. De l'électro-Rock à l'électro-Funk, en passant par des productions plus personnelles, ils brillent par leur éclectisme et leur dynamisme. Bercés aux sons des Daft Punk, Justice ou encore aux mélodies de Sébastien Tellier, ELSE est la révélation BPM Contest SFR Jeunes Talents 2012. Intimiste, percutant et mystérieux, ce duo est tout aussi surprenant par la qualité de ses sons que par leur simplicité.

Leur premier album sortira chez Believe Digital sous le label Roch Music le 26 octobre prochain à l'occasion de la Nuit SFR Live Concerts. Ils seront également présents le 15 septembre sur le char BPM / FG Dj Radio lors de la technoparade 2012. ELSE le nouveau duo électro-chis à suivre...

Une création scénographique signée par le collectif SCALE

Ce jeune collectif d’artistes
et de techniciens issus d’horizons
différents utilise les différents savoir-faire de chacun dans une démarche d’expérimentation et de confrontation permanente d’idées. Ayant notamment travaillé sur la scénographie des sets d’artistes comme Agoria ou Carl Craig, ils savent concevoir et développer
des univers visuels singuliers aux influences ancrées dans la création contemporaine.

En 2011, la Nuit SFR Live Concerts a réuni plus de 6 000 personnes au Grand Palais qui ont assisté aux performances de Modeselektor, Cassius, SBTRKT, Agoria, Crystal Fighters, Who Made Who, Cascardeur et Nicolas Gomez, découverte Jeunes Talents SFR.
80 000 personnes ont également vécu la soirée en direct de chez eux, grâce à la retransmission de la soirée en intégralité : concerts, coulisses et interviews des artistes, diffusés simultanément via le web, la TV et les mobiles.
Ce dispositif SFR Live Concerts est renouvelé cette année, pour permettre au plus grand nombre de vivre l’événement de « chez soi » ou en toute mobilité.

Rendez-vous le vendredi 26 octobre 2012 de 22h à 6h au Docks de Seine,
34 Quai d’Austerlitz 75013 Paris - 28€
La billetterie est ouverte en ligne sur lanuitsfr.fr - digitick.com.

SUIVEZ-NOUS