SFR signe une convention fibre dans le Loiret

sfr_prefecture_centre_loiret
Le 09 / 07 / 12 | Posté par Laetitia Gueho
SFR signe une convention fibre dans le Loiret

Le Préfet de la Région Centre, le Président du Conseil régional, le Président du Conseil général, le Président de la Communauté d’Agglomération d’Orléans Val-de-Loire, les maires des communes d’Olivet et de Fleury-les-Aubrais et le Directeur des Collectivités de SFR signent une convention pour le déploiement en propre du réseau FTTH (Fiber To The Home ou fibre optique au domicile) de SFR sur le territoire de l’Agglomération d’Orléans Val-de-Loire, hors zone très dense.


Le périmètre de la convention

Cette convention répond à l’objectif partagé par l’ensemble des parties signataires : offrir le plus rapidement possible aux particuliers et aux professionnels du Loiret un accès très haut débit par la mise à disposition d’une fibre optique au plus près des utilisateurs.
Cet accord permet d’entériner la complémentarité des initiatives publiques, portées par les collectivités locales et de l’initiative privée portée par SFR. Il précise l’échéancier des intentions d’investissements et décrit les modalités de mise en œuvre du déploiement dans la « zone d’initiative privée ».
Cette convention confirme l’engagement des collectivités territoriales à faciliter le déploiement du réseau FTTH de SFR, sur le domaine public et à l’intérieur des immeubles sur les 21 communes concernées, soit près de 69 000 foyers : Boigny-sur-Bionne, Bou, Chanteau, la Chapelle-Saint-Mesmin, Chécy, Combleux, Fleury-les-Aubrais, Ingré, Mardié, Marigny-les-Usages, Olivet, Ormes, Saint-Cyr-en-Val, Saint-Denis-en-Val, Saint-Hilaire-Saint-Mesmin, Saint-Jean-de-Braye, Saint-Jean-de-la-Ruelle, Saint-Jean-le-Blanc, Saint-Pryvé-Saint-Mesmin, Saran et Semoy (voir la carte en annexe).
Conformément aux principes édictés par l’ARCEP et afin d’offrir à l’ensemble des consommateurs des services diversifiés, les autres acteurs du marché pourront également s’appuyer sur les infrastructures ainsi déployées pour proposer leurs offres commerciales très haut débit.


La fibre optique chez SFR

Le déploiement de la fibre optique en France représente un enjeu industriel majeur pour le pays ; cette nouvelle technologie favorise l’aménagement numérique du territoire aussi bien dans le fixe que sur le mobile. De plus, les performances techniques de la fibre répondent à l’accroissement des usages et garantissent un débit stable et élevé quelle que soit la localisation géographique de l’abonné.
Acteur du numérique, SFR considère depuis 2008 le déploiement de la fibre optique comme une priorité. Pour cela, il investit chaque année de manière croissante dans le déploiement de son réseau. L’accord de déploiement en fibre optique des zones moins denses, signé avec l’opérateur historique en 2011, confirme l’ambition et le savoir-faire de SFR en tant qu’opérateur de réseaux.
En complément des zones moins denses, SFR poursuit ses déploiements en fibre sur les zones dites denses (6 millions de lignes) dont Orléans (61 000 lignes) pour proposer d’ici 2020 l’Internet à très haut débit par fibre optique à plus de la moitié des Français.
Ainsi, SFR est le seul opérateur d’infrastructures réseaux à déployer massivement de la fibre aux côtés de l’opérateur historique.

Pour Cyril Luneau, Directeur des Collectivités de SFR : « SFR fait du déploiement du très haut débit une priorité aussi bien dans le fixe que sur le mobile. C’est un véritable enjeu pour l’avenir du pays, de ses habitants et de ses entreprises. La fibre est une des réponses à notre volonté d’aménagement numérique du territoire. Je me réjouis de pouvoir signer cette première convention dans la Région Centre, avec laquelle nous avons déjà concrétisé de nombreux projets, tels que le partenariat que nous entretenons avec le GIP Région Centre Interactive (RECIA), la participation à la couverture du Cher et, plus particulièrement, à travers Medialys, délégation de service public haut débit du Loiret. Cette convention reflète parfaitement la volonté de SFR d’être à l’écoute des collectivités afin de les accompagner, au plus près de leurs attentes, dans le déploiement du très haut débit et des services associés. »

Pour Michel Camux, Préfet de la Région Centre et du Loiret : « Cette convention est d’abord l’aboutissement d’un long travail de préparation entre les différents services. C’est un moment fort pour SFR et pour le département, moment qui marque le début d’un long périple technique qui s’achèvera en 2020. Ce long parcours du très haut débit pour l’agglomération d’Orléans Val-de-Loire nécessitait une convention pour en régler le bon déroulement et garder le cap. »

Pour Yann Bourseguin, Vice-Président de la Région Centre : « Engagée dans l’aménagement numérique du territoire, la Région Centre a annoncé sa volonté de participer à hauteur de 20 à 25 % des projets de déploiement d’infrastructures numériques portés par les collectivités locales. Cette ambition pour le territoire doit s’appuyer sur une gouvernance partagée tant les enjeux financiers sont importants. Cette convention permet de fixer le périmètre d’intervention des opérateurs privés et donc de préciser le périmètre d’intervention des acteurs publics. La Région sera attentive quant à la couverture des territoires et au respect du calendrier afin d’apporter un service à tous les habitants dans les délais les plus courts. »

Pour Eric Doligé, Sénateur et Président du Conseil général du Loiret : « Le Conseil général construit un ambitieux projet  "très haut débit " pour l'aménagement de son territoire, en complémentarité avec les projets des opérateurs et celui de SFR en particulier. Ce projet, dont les premiers travaux sont attendus dès 2013, constitue un facteur clé pour la compétitivité du Loiret. Fort du succès acquis en 2004 en matière de couverture haut débit avec Medialys, le Conseil général du Loiret  poursuit son action en matière d'infrastructures numériques. Ainsi, Le Département a annoncé dès 2009  sa volonté de mettre en place une délégation de service public pour déployer le très haut débit sur l'ensemble du département. Cette technologie, aujourd'hui incontournable, constitue un élément déterminant dans la course à l'attractivité économique et pour le développement durable du territoire. Car le constat est simple : les besoins en matière de débit et de qualité de service vont exploser sur la période 2012-2020 et les réseaux actuels seront sous dimensionnés à moyen terme pour répondre aux nouveaux usages. Conscients que seule une initiative publique pouvait répondre à cette problématique, les conseillers généraux du Loiret ont donc voté la mise en place du très haut débit dans le département. L'objectif ? Répondre progressivement aux futurs besoins dans une logique d'aménagement du territoire grâce à l'installation de la fibre optique et à la montée en débit de l'ADSL. »

Pour Charles-Eric Lemaignen, Président de la Communauté d’Agglomération d’Orléans Val-de-Loire : « La fibre optique est aujourd’hui un élément déterminant de l’attractivité d’un territoire notamment pour les entreprises. C’est un critère de choix pour l’implantation d’une entreprise. L’AgglO se réjouit par conséquent que SFR apporte la fibre à toutes les entreprises du territoire implantées en zone d’activité ou non. En tant qu’observateur des infrastructures et des usages du numérique, l’AgglO facilitera autant que possible le déploiement de la fibre optique à travers ses infrastructures et suivra avec attention sa mise en œuvre selon un calendrier à respecter et qui reste à préciser, notamment pour les 19 communes qui devront intégrer le dispositif ultérieurement.  Enfin, les communes resteront les interlocuteurs privilégiés de SFR sur ce sujet, comme c’est déjà le cas sur Olivet et Fleury-les-Aubrais. »


Les usages de la fibre optique

La fibre optique, réseau ultra moderne, est capable d’acheminer des débits considérables pouvant atteindre plus de 100 Mbits/s, ce qui représente environ 10 fois plus que le réseau ADSL actuel. Pour les utilisateurs, c’est la possibilité d’accéder aux services Internet très haut débit, téléphone et télévision en haute qualité, dans des conditions de fonctionnement optimales. Les temps de chargements se réduisent considérablement. Ainsi les abonnés peuvent échanger et partager des fichiers volumineux presque instantanément. Ils profitent également d’une qualité d’image excellente (qualité HD) sur plusieurs téléviseurs avec le Multi-TV et bénéficient de l’ensemble de leurs services simultanément, sans perte de qualité sur l’un d’eux.

Exemples au sein d’un logement équipé de la Fibre de SFR :
- une vidéo de 700 Mégas est disponible en moins de 2 minutes, 100 MP3 sont téléchargés en moins d’1 minute et 100 photos peuvent être mises en ligne en 50 secondes ;
- pour une partie de jeux en réseau, le temps de réponse est immédiat ;
- une personne peut regarder un match de football en Haute Définition ou un film en 3D et conjointement enregistrer un programme diffusé sur une autre chaîne en HD, pendant qu’un membre de son foyer télécharge un fichier lourd sur son ordinateur, tout en discutant avec des amis via un service de visiophonie.


Service de presse SFR

SUIVEZ-NOUS