SFR Business Team présente les résultats de l’étude Ipsos « Les PME et le cloud computing »

SFR Business Team
Le 21 / 05 / 12 | Posté par Sylvie Ah-Moye
SFR Business Team présente les résultats de l’étude Ipsos « Les PME et le cloud computing »
  • Le cloud computing répond aux aspirations des PME en termes de fiabilité, de sécurité, de flexibilité et de mobilité.
  • Plus d’1 PME sur 2 attend fiabilité du réseau et du service des solutions de cloud.
  • Les PME jugent les opérateurs télécoms comme les partenaires les plus légitimes pour accompagner les PME dans cette révolution numérique.

Afin de mieux cerner les attentes des PME à l’égard du cloud computing, axe stratégique de développement pour SFR, SFR Business Team a confié à Ipsos la réalisation d’une étude dédiée à cette thématique. Menée en mars dernier auprès d’un échantillon de 301 PME, l’étude met en lumière les freins et les motivations des PME à se lancer vers le nuage. Elle révèle que les enjeux de sécurité, de fiabilité et de flexibilité sont en effet au cœur des préoccupations des décideurs. L’évolution des usages et des attentes des collaborateurs, de plus en plus mobiles et multi équipés, apparaît comme un facteur favorisant le passage vers le nuage. Si la majorité des décideurs ne sont pas encore convaincus des avantages du cloud computing, les PME plébiscitent les opérateurs télécoms pour les accompagner dans cette révolution numérique.

Les PME expriment une forte attente en termes de fiabilité, de sécurité, de flexibilité et de maîtrise technologique

Les préoccupations des PME vis-à-vis du cloud computing portent sur des aspects technologiques :

  • 58% des décideurs interrogés citent la fiabilité du réseau et la fiabilité du service,
  • 47% des décideurs la sécurité et la confidentialité de l’accès au réseau,
  • 28% des décideurs la disponibilité et la réactivité de l’hébergeur.

L’enquête souligne également le manque de motivation technique et la crainte de ne pas maîtriser le processus. Ainsi, pour les décideurs non convaincus, les attentes les plus spécifiques à l’égard du cloud sont de répondre rapidement à un besoin opérationnel interne (17%), de bénéficier d’équipes de maintenance disponibles et réactives (32%), de stocker les données en France (10%) et d’avoir la possibilité de migrer vers d’autres solutions le cas échéant, c’est-à-dire la réversibilité (12%).

L’enjeu de la mobilité, à travers l’ATAWAD (Anytime, Anywhere, Any device), favorise la transition vers le cloud computing

Les décideurs convaincus des avantages du cloud computing indiquent que leur enjeu prioritaire est bien souvent l’ATAWAD (Anytime, Anywhere, Any device) (34%). Le développement de la connexion des salariés en tout temps, en tous lieux et sur tous les terminaux entraîne un besoin croissant de sécurité des flux et des données stockées par les différents terminaux. Ainsi, l’ATAWAD est considéré par 38% des décideurs informatiques et télécoms comme une illustration majeure de la révolution numérique. 31% d’entre eux évoquent la sécurité et la maîtrise des données stockées et traitées par l’entreprise et 27% la virtualisation des serveurs et des applications.

Les PME ne perçoivent pas toujours nettement le lien entre cloud computing et maîtrise des coûts

Pour 81% des décideurs, la révolution numérique peut apporter plus d’efficacité dans l’entreprise. A leurs yeux, elle doit se traduire par une rationalisation des coûts et une meilleure adaptation des ressources aux fluctuations d’activité de l’entreprise. Le cloud computing procure des avantages en termes de rationalisation de coûts qu’attendent les décideurs SI de la révolution numérique. Or, seuls 11% des décideurs interrogés ont cité le cloud computing comme moyen de consommer des ressources et des applications parmi les meilleures illustrations de la révolution numérique, alors que 74% d’entre eux aspirent à diminuer les coûts de fonctionnement du système d’information en payant à l’usage.

Les opérateurs télécoms sont les plus légitimes pour accompagner les PME dans la révolution numérique

44% des décideurs interrogés accordent aux opérateurs télécoms la plus grande légitimité pour les accompagner, devant les SSII et sociétés d’infogérance (citées par 33% des décideurs) et les éditeurs de logiciels (cités par 24% d’entre eux). Ce résultat démontre l’importance de la fiabilité et de la criticité des réseaux pour les PME. La sécurité des données, la continuité et la qualité de service sont perçues comme les conditions nécessaires au succès d’un projet de migration.

Cette étude conforte ainsi l’investissement et l’approche de SFR Business Team dans le cloud computing. Fort de son partenariat récent avec HP, SFR est en mesure de répondre aux attentes des PME, en particulier la nécessité de les accompagner dans cette évolution sur un plan technologique et sur un plan pédagogique.
SFR Business Team, 2e opérateur français sur le marché des entreprises, peut leur permettre de tirer parti de la révolution numérique en proposant le « cloud maîtrisé » avec un engagement de qualité de service de bout-en-bout. Ainsi, SFR répond efficacement à leurs problématiques avec :

  • Des solutions adaptées d’infrastructure (Suite Infrastructure cloud) et de logiciels (SaaS), basées sur le réseau maîtrisé de bout-en-bout et les six data centers situés en France, pour répondre aux besoins de sécurité, de fiabilité et de maîtrise ;
  • Un accompagnement grâce à la force de vente commune SFR-HP pour donner plus d’informations concernant l’impact du cloud computing sur le coût de fonctionnement de leur système d’information et les bénéfices métiers qu’elles peuvent en attendre.

L’étude « Les PME et le cloud computing » a été réalisée, par téléphone du 16 au 30 mars 2012, auprès d’un échantillon de décideurs informatiques et télécoms de 301 entreprises, de 20 à 499 salariés, répartis sur toute la France, représentatif par taille et secteur d’activité.

Cloud computing : consommation à l’usage des ressources informatiques et des applications jusqu’ici hébergées dans les serveurs de l’entreprise.
ATAWAD (Anytime, Anywhere, Any device) : le développement de la mobilité et du travail à distance des salariés et le besoin de connexion en tous temps, tous lieux et sur tous les terminaux.
La virtualisation des serveurs et des ordinateurs permet de faire fonctionner plusieurs systèmes d’exploitation ou applications différents sur un même terminal et en même temps.
Les communications unifiées permettent de disposer d’une seule interface pour la téléphonie, le courrier électronique, la messagerie instantanée. 

Les détails de l’étude SFR-Ipsos « les PME et le cloud computing » sont disponibles sur le site de SFR Business Team.

SUIVEZ-NOUS