ANSES : ‘Compteurs communicants : des risques sanitaires peu probables’

Le 16 / 12 / 16 | Posté par redacteur
ANSES : ‘Compteurs communicants : des risques sanitaires peu probables’

Après l’Agence nationale des fréquences et ses rapports de mesure sur l’exposition du public aux ondes créée par les compteurs électriques Linky et les compteurs d’eau Suez, c’est au tour de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation de l’environnement et du travail (ANSES) de publier un rapport d’expertise sur les 'compteurs communicants’.

« Les conclusions de l’agence, dans la configuration de déploiement actuelle telle que rapportée à l’Anses, vont dans le sens d’une très faible probabilité que l’exposition aux champs électromagnétiques émis, aussi bien pour les compteurs communicants radioélectriques que pour les autres (CPL), puisse engendrer des effets sanitaires à court ou long terme. »

L’Agence complète son analyse en formulant des recommandations en matière de caractérisation de l’exposition et en matière d’études et de recherche ; elle précise également que, dans un contexte où les objets connectés se multiplient pour des applications diverses, « la question de l’exposition des personnes aux champs électromagnétiques devrait alors être anticipée et systématisée dans cet environnement évolutif ».

Pour en savoir plus :

le site web de l’ANSES
l'avis de l'ANSES

 

SUIVEZ-NOUS