ANFR : PUBLICATION D'ETUDES SUR L'EXPOSITION LIEE AUX COMPTEURS COMMUNICANTS

Le 05 / 12 / 16 | Posté par
ANFR : PUBLICATION D'ETUDES SUR L'EXPOSITION LIEE AUX COMPTEURS COMMUNICANTS

Après avoir publié trois rapports de mesure sur l’exposition du public aux ondes créée par les compteurs électriques Linky, l’ANFR rend publique une étude sur les compteurs d’eau Suez.

Concernant les compteurs Linky, l’ANFR indique qu’« en pratique, l’exposition spécifique liée à l’usage du CPL apparaît très faible et les transmissions sont brèves : moins d’une minute chaque nuit pour la collecte des informations de consommation et des impulsions périodiques de surveillance du réseau, d’une durée de l’ordre d’un dixième de seconde » et que « les niveaux de champs électriques sont de l’ordre de 1 V/m à 20 cm du compteur (sans communication CPL), niveau comparable à celui d’un compteur électrique classique ; lorsque le compteur communique en CPL, l’exposition augmente de l’ordre de 0,1 V/m »

Contrairement au compteur linky, qui fonctionne grâce aux courants porteurs en ligne (CPL), le compteur d’eau Suez intègre un émetteur radio de faible puissance fonctionnant sur la fréquence 169 MHz. En pratique, dans la majorité des cas, le compteur d’eau n’émet que toutes les 6 heures quelques impulsions très brèves de 120 ms. En conclusion, à 1 m du compteur d’eau, le niveau d’exposition moyen est de l’ordre de 0,04 V/m. Les valeurs maximales, c’est-à-dire celles mesurées uniquement lors des émissions de 120 ms, sont d’environ 1,2 V/m.

Pour en savoir plus sur l’étude sur les compteurs d’eau Suez : ici
Pour en savoir plus sur les études sur les compteurs Linky : ici et

SUIVEZ-NOUS