Améliorer notre efficacité énergétique

Le 19 / 12 / 14 | Posté par
Améliorer notre efficacité énergétique

Pour exprimer à plein son formidable potentiel en faveur d’une société plus durable, le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) doit parvenir à maîtriser l’impact environnemental de ses activités, tout en répondant à un constant développement des usages.
Pour relever ce challenge, les acteurs des TIC doivent mettre au point des solutions innovantes leur permettant d’optimiser la performance énergétique de leurs infrastructures, bâtiments et équipements. Engagé pour tenir ce défi, SFR s’est engagé dans une ambitieuse politique de réduction de ses consommations d’énergie.

MAITRISER LES EMISSIONS DE CO2

En France, 71 % des émissions de CO2 sont générées par la consommation d’énergie, essentiellement des transports, des industries et du résidentiel tertiaire. SFR veille en priorité à maîtriser la consommation énergétique de ses sites techniques et tertiaires, qui sont à l’origine de 88 % de ses émissions de CO2.

Concrètement, il s’agit d’adopter une gestion intelligente et optimisée des infrastructures réseaux (qui représentent 93 % de la consommation totale) et des bâtiments tertiaires. Cette optimisation repose par exemple sur le suivi en temps réel des consommations énergétiques, la mise en place de ventilation naturelle, le recours à des systèmes de télémesure, ou encore l’utilisation d’équipements moins énergivores…

Grâce à ces mesures coordonnées, SFR a ainsi pustabiliser sa consommation d’énergie en 2013 par rapport à 2012, autour de 663 GWh, tout en soutenant la forte croissance des besoins de ses clients.

AGIR POUR UNE MEILLEURE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

UN CAMPUS CERTIFIÉ HQE

Le Campus SFR situé à Saint-Denis (93) est un exemple en matière d’optimisation énergétique d’un bâtiment tertiaire.
Il a d’ailleurs obtenu la double certification HQE® construction (Haute Qualité Environnementale) et BREEAM (Building Research Establishment Environmental Assessment) pour sa « Phase Conception », deux des certifications les plus exigeantes en matière de performance environnementale des bâtiments. Parmi les mesures d’optimisation mises en place, on peut citer notamment la gestion automatisée et centralisée de l’éclairage et du chauffage, qui s’adaptent respectivement en fonction de la luminosité naturelle et de la présence de collaborateurs. La certification HQE® Exploitation devrait quant à elle être obtenue dans les mois à venir.


DES SITES TECHNIQUES OPTIMISÉS

Sur l’ensemble des sites techniques SFR, l’organisation des salles et des serveurs est conçue dans le but d’optimiser leur efficacité énergétique. ;Au rendez-vous, par exemple :

la disposition des baies serveurs en allées chaudes / allées froides ;

la mise en place de zones hautes densités énergétiques pour traiter spécifiquement les nouveaux serveurs à fortes puissances ;

la virtualisation des serveurs pour réduire le nombre de machines et mutualiser les ressources ;

la surveillance en temps réel d’indicateurs qui permettent de prévenir toutes dérives du rendement énergétique.


UN DATACENTER ULTRA PERFORMANT

Le datacenter de Trappes, l’un des plus importants de SFR, bénéficie lui aussi de solutions innovantes qui limitent son impact environnemental :

une alimentation électrique équipée d'un secours permanent avec des filtres à particules et catalyseurs;

une association des technologies « groupes froids Free Cooling, qui consistent à exploiter l’air froid extérieur pour la climatisation, et groupes froids de type turbo corps à sustentation magnétique » qui présentent un très haut rendement frigorifique;

un transformateur haute-tension éco-conçu.

 

Par ailleurs, ce campus technique de Trappes s’agrandit avec la construction d’un nouveau datacenter modulaire, haute densité et à haute performance énergétique. Cette infrastructure de nouvelle génération, qui sera opérationnelle en 2015, permettra d’avoir 5 fois plus de capacité d’accueil par baie, et un gain de temps de mise en œuvre de près de 50 %. Elle affichera une efficacité énergétique améliorée de 80 % par rapport aux équipements déployés en 2010.

DES DATACENTERS MOINS ENERGIVORES

SFR a été le premier opérateur français à participer au « Code of Conduct » européen des datacenters, avec son site d’Achères 1. Mis en place par la Commission Européenne, ce « Code of Conduct » recense et met en avant de bonnes pratiques visant à limiter la consommation d’énergie des datacenters. Son objectif : permettre aux hébergeurs d’initier une démarche de maîtrise énergétique en devenant les participants volontaires de l’initiative. C’est en tant que tel que SFR s’est engagé à faire progresser la performance énergétique de ses datacenters par l’application des bonnes pratiques du code, dans le cadre d’un plan d’actions sur 3 ans.

 
 

SUIVEZ-NOUS