Soigner l'intégration des antennes relais

Le 23 / 12 / 14 | Posté par
Soigner l'intégration des antennes relais

Les antennes-relais sont indispensables au bon fonctionnement de la téléphonie mobile. En vue de garantir leur intégration harmonieuse dans les paysages, les pouvoirs publics, collectivités locales et opérateurs de téléphonie mobile ont pris des mesures concertées fixant les règles d’harmonisation de ces antennes avec leur environnement. Précurseur dans ce domaine, SFR place aujourd’hui encore l’intégration paysagère des antennes-relais au cœur de sa politique environnementale.

S’ENGAGER POUR DES TERRITOIRES DURABLES

Depuis plus de 15 ans, SFR prend de nombreux engagements en faveur du développement durable des territoires et de l’intégration paysagère des antennes-relais :

En juillet 1999, SFR faisait partie des trois opérateurs signataires de la Charte Nationale de Recommandations Environnementales engageant d’une part les opérateurs à soigner l’intégration des antennes-relais au sein des paysages, d’autre part l’Etat à les soutenir dans cette voie.

En 2004, SFR s’associait tout aussi pleinement à l’élaboration d’une politique commune d’intégration paysagère avec les deux autres opérateurs mobiles, sous l’égide de l’AFOM 1, pour garantir une implantation des antennes-relais en harmonie avec leur environnement. Inscrite dans le cadre de référence de la Charte précédemment cosignée et du guide méthodologique 2 édité à sa suite par les pouvoirs publics, cette politique commune donnait lieu à la rédaction d’un document fixant les principes d’intégration à respecter et qui reste d’actualité.

En 2004 également, toujours dans le cadre de la même démarche, SFR cosignait également le « Guide des bonnes pratiques entre maires et opérateurs »(mis à jour en 2007 sous l’intitulé « Guide des relations entre opérateurs et communes »). Elaboré conjointement avec l’AMF 3, l’AFOM et les deux autres opérateurs mobiles, ce guide toujours en vigueur recense quant à lui l’ensemble des règles à respecter pour favoriser un déploiement durable et concerté des réseaux. Il définit pour cela le cadre d’installation des antennes-relais dans toutes les communes de France : principes de concertation avec les collectivités locales, de l’information des populations et de l’intégration des antennes dans leur environnement.

 

AGIR POUR HARMONISER LES ANTENNES AVEC LEUR ENVIRONNEMENT

L’engagement fort et renouvelé de SFR en faveur de la préservation des paysages se concrétise à chaque nouvelle implantation d’antenne.

Conformément aux principes définis dans les différents documents de cadrage élaborés et signés, SFR privilégie toujours la solution d’intégration paysagère la plus adaptée à la qualité architecturale et esthétique de l’environnement local. Pour tenir cet engagement, les équipes SFR s’efforcent, dès la phase de recherche, de mettre au point des solutions spécifiques pour harmoniser chaque antenne avec son environnement. Notamment, la construction d’un pylône n’est envisagée qu’en dernier recours, après avoir étudié en priorité toutes les solutions de partage avec un site ou un pylône existant.

De plus, chaque projet de nouvelle antenne-relais est mené en étroite collaboration avec l’ensemble des parties prenantes, élus, bailleurs et collectivités locales étant systématiquement impliqués dans une démarche de concertation. Le déploiement s’appuie en outre sur les compétences d’architectes, urbanistes et paysagistes sensibilisés à la question des nuisances visuelles.

En 2013, 98 % des nouvelles antennes-relais SFR en métropole étaient intégrées à leur environnement. Par ailleurs, les équipes SFR travaillent aussi à optimiser l’intégration des antennes déjà déployées.

 

(1) Association Française des Opérateurs Mobiles.
(2) Guide méthodologique de recommandations, comportant des propositions d’insertions d’équipements adaptées aux différents types de paysages, édité en 2000 par la Direction de la Nature et des Paysages du Ministère de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement.
(3) Association des Maires de France.

 

Les principes d’intégration paysagère des nouvelles antennes-relais.

Principe n°1 - Universalité : les opérateurs appliquent partout en France les mêmes principes et les mêmes règles d’intégration paysagère.

Principe n°2 - Regard : les opérateurs regardent chaque emplacement potentiel avec les yeux du piéton, du riverain et du bailleur.

Principe n°3 - Sur-mesure : les opérateurs conçoivent une solution d’intégration paysagère pour chaque nouvelle antenne-relais.

Principe n°4 - Respect : les nouvelles antennes-relais respectent l’intégrité visuelle des bâtiments, des infrastructures et des paysages.

Principe n°5 - Simplicité : les opérateurs allègent la perception visuelle des nouvelles antennes-relais.

Principe n°6 - Continuité : les nouvelles antennes donnent visuellement l’impression de faire partie des toits et terrasses qui les portent.

Principe n°7 relatif aux façades : les nouvelles antennes se fondent visuellement avec les façades sur lesquelles elles sont installées.

Principe n°8 - Dernier recours : les opérateurs ne construisent un nouveau pylône qu’en dernier recours.

Principe n°9 - Localisation : les opérateurs tiennent compte de l’intégration paysagère dans le choix de l’emplacement des nouveaux pylônes.

Principe n°10 relatif aux pieds de pylône : les pieds et abords des nouveaux pylônes sont aménagés dans l’objectif de réduire leur perception visuelle.

Principe n°11 relatif aux châteaux d’eau : les opérateurs installent leurs nouvelles antennes sur châteaux d’eau, soit en applique sur la paroi, soit sur un pylônet central.

Principe n°12 - “Dernier arrivé” : les opérateurs tiennent compte des antennes déjà posées sur les châteaux d’eau pour l’intégration paysagère des nouvelles antennes.

SUIVEZ-NOUS