Dématérialiser, une priorité

Le 19 / 12 / 14 | Posté par Maureen LANGAIN
Dématérialiser, une priorité

DÉMATÉRIALISER, UNE PRIORITÉ

Parce qu’elle rationnalise l’exploitation des ressources naturelles, la dématérialisation représenterait en France une source de réduction des émissions de CO2 de l’ordre de 3 millions de tonnes, selon une étude du DigiWorld Institute (ex-IDATE) et du Boston Consulting Group pour la Fédération Française des Télécoms.SFR a aussi choisi de privilégier, autant que possible, les échanges dématérialisés avec ses clients.


POURSUIVRE LA DÉMATÉRIALISATION DES FACTURES

SFR a fait de la dématérialisation des factures un axe prioritaire de sa politique environnementale, et son déploiement connaît une évolution constante depuis plusieurs années.

Néanmoins, en 2013, la dématérialisation des factures des clients ‘Mobile’ SFR s’est fortement accélérée, affichant une hausse de près de 47 %, du fait notamment d’une règlementation plus favorable. En toute logique, le parc de clients ‘Mobile’ dématérialisés a parallèlement connu une forte progression, jusqu’à atteindre 71 % du parc éligible fin 2013 (contre 48,5 % fin 2012).

Fin 2013 toujours, les clients ‘Fixe’ dématérialisés représentaient eux plus de 79 % du parc éligible, sans avoir connu pourtant de progression particulièrement notable, le niveau de déploiement étant déjà élevé les années précédentes.

Quant aux clients dématérialisés de la SRR (Ile de la Réunion) et de la division Entreprise de SFR, leurs nombres se sont accrus respectivement de 18 % et 26 % entre 2012 et 2013.

Au global, fin 2013, près de 12,5 millions de clients SFR, ‘Mobile’ et ‘Fixe’ confondus, bénéficiaient de factures dématérialisées.


DÉPLOYER LA DÉMATERIALISATION DES CONTRATS

Pour prolonger sa démarche, SFR a équipé l’ensemble de son réseau de distribution de terminaux permettant la dématérialisation des contrats ‘Mobile’ et des pièces justificatives associées. Au total, ce sont 810 points de vente (espace SFR et corners FNAC) qui sont ainsi concernés et permettent de gérer les contrats sans recours au papier. Et le mouvement se poursuit encore, avec un objectif de plus de 50 % de dématérialisation sur ces contrats d’ici fin 2014, et une extension en cours sur les contrats ‘Fixe’ également.

SUIVEZ-NOUS