Promouvoir le recyclage des téléphones mobiles

Le 23 / 12 / 14 | Posté par
Promouvoir le recyclage des téléphones mobiles

Avec plus de 1,3 million de tonnes par an, les Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques ménagers (DEEE) représentent près de 8% des déchets de la filière de responsabilité élargie des producteurs (REP) 1. Parmi eux, les téléphones mobiles. Mais alors que près de 24 millions 2 de téléphone mobiles sont vendus en France chaque année, 28 % seulement des Français déclarent recycler ou avoir l’intention de recycler le leur 3. La collecte, le recyclage et la revalorisation des mobiles usagés constituent ainsi une priorité environnementale. En précurseur, SFR s’y est attelé depuis de nombreuses années.


ASSOCIER COLLECTE, RÉTRIBUTION ET SOLIDARITÉ

Pionnier du recyclage des mobiles, SFR initiait il y a plus de 10 ans la collecte des téléphones mobiles et accessoires usagés ;en espace SFR, ouverte à tout particulier quel que soit son opérateur. Un premier engagement fort, toujours d’actualité et même renforcé depuis 2010 par une offre de repriseincitative, rétribuant chaque mobile collecté encore valorisable sous forme d’un bon d’achat. Utilisable le jour même, ce bon est proportionnel à la valeur du mobile dans un argus mensuel, en fonction de son modèle, son état et son ancienneté. Cette offre de reprise est également proposée en ligne sur le site sfr.fr.

Par ailleurs, rapporter son téléphone mobile chez SFR est un geste solidaire qui permet de soutenir des associations : pour chaque reprise avec bon d’achat, SFR reverse 2 € à des associations partenaires, dont La Voix de l’Enfant et Tetragora (association du Fond Français pour la Nature et l’Environnement). Un soutien qui bénéficie notamment chaque année à l’organisation du challenge étudiant GreenTIC Campus.

Depuis le lancement du dispositif de collecte en 2003, près de 1,5 million d’appareils usagés ont été récupérés ! Et l’offre de reprise continue de porter ses fruits puisque les collectes en point de vente ont encore augmenté de 18 % en 2013.

> Retrouvez toutes les informations pratiques pour recycler votre mobile sur le site sfr.fr et le site dédié de la Fédération Française des Télécoms : www.rapportersonmobile.fr.


UNE NOUVELLE VIE POUR LES MOBILES USAGÉS

Ayant choisi de mettre en place une filière de valorisation des mobiles collectés qui privilégie la réutilisation, SFR a signé la Charte sur le Réemploi des Téléphones Mobiles.Etablie en partenariat avecEco-Systèmes (éco-organisme agréé par l’Etat pour la collecte et le traitement des déchets d’équipements électriques et électroniques), cette Charte engage SFR à travailler avec des prestataires garantissant d’une part un reconditionnement de qualité, d’autre part le développement de filières de réemploi préservant l’environnement et privilégiant l’économie solidaire. Les actions de valorisation engagées par SFR répondent donc à ces exigences :

Les mobiles réutilisables sont reconditionnés, soit par l’un des partenaires de reconditionnement pour être revendus en France ou dans les pays où la téléphonie mobile peut être un accélérateur de développement, soit par les Ateliers du Bocage pour intégrer le réseau d’économie solidaire d’Emmaüs France.

Les mobiles qui ne peuvent être reconditionnés sont recyclés avec leurs accessoires dans le respect de l’environnement, selon une filière agréée par Eco-Systèmes. En effet, environ 80 % de leurs composants (plastiques, métaux précieux, métaux de base) peuvent être recyclés.

 

(1) Déchets, Chiffres clés 2014, ADEME, édition 2014.
(2) Bilan 2013 des marchés des bien techniques en France, GKK, février 2014.
(3) Enquête consommation 2011, CREDOC, juillet 2012.



ZOOM : DES ECO-ORGANISMES A L’ECO-PARTICIPATION

Face à la forte croissance des DEEE et à la nocivité de certaines des substances qu’ils contiennent, une filière de collecte et de traitement s’est organisée depuis fin 2006, dans le cadre de deux directives européennes transposées en droit français. Objectif : réduire la toxicité et la quantité de ces déchets, promouvoir la réutilisation, et responsabiliser les producteurs des équipements.

Dans ce cadre, 4 éco-organismes agréés par l’Etat (Eco-Systèmes, Ecologic, ERP et Recylum) ont été chargés d’assurer une dépollution et un traitement des DEEE ménagers dans le respect de l’environnement, pour le compte de leurs producteurs adhérents. SFR a choisi pour sa part d’adhérer à Eco-systèmes.

Ce sont ces éco-organismes qui fixent notamment le montant de l’éco-participation prélevée sur la vente des équipements concernés : cette participation, supportée par les producteurs, sert à couvrir les coûts d’élimination des DEEE. Chez SFR, son montant est précisé sous le prix de chaque produit.

A

SUIVEZ-NOUS