[PLAYERS] Social Good Summit 2/3

Le 02 / 10 / 13 | Posté par la rédaction de SFR PLAYER
[PLAYERS] Social Good Summit 2/3

Social Good Summit : Zoom sur des projets numériques au service des populations les plus fragiles

Autour du thème #2030NOW, plus d’une centaine d’intervenants se sont succédés au micro du Social Good Summit, se demandant : quel monde souhaitons-nous pour 2030 ? Comment utiliser les nouvelles technologies et les nouveaux médias pour y arriver ? 

« En 2014, 95% de la population mondiale aura un téléphone portable»,  a affirmé Melinda Gates, grand témoin de cette rencontre, qui vient de s’achever à New York. 

Le téléphone portable, et plus globalement le numérique, devient un outil de communication unique pour répondre aux besoins des populations les plus vulnérables. C’est pourquoi, de plus en plus d’entrepreneurs sociaux, d’associations, ou encore de professionnels de santé investissent le canal digital dans la mise en œuvre de leurs actions.

Ainsi, l’organisation Text4baby a choisi le SMS pour épauler les femmes en situation de précarité lors de leur grossesse et de la première année de leur enfant. «  Quelle alimentation ? Quel vaccin ? Quand consulter un médecin... » les femmes sont accompagnées pas à pas et reçoivent chaque semaine 3 SMS personnalisés leur indiquant les actions à mener.  Aujourd’hui aux Etats-Unis, près 640 000 femmes sont inscrites au service gratuit Text4baby. Parmi elles, plus de la moitié sont bénéficiaires du programme Medicaid - protection santé destinée aux familles à faibles revenus – et 10% n’ont aucune protection santé.

Citons aussi, l’application UniversalDoctor , qui facilite l’échange entre un patient et un médecin qui ne parlent pas la même langue. L’application permet au médecin de renseigner le langage de son patient ainsi que le sien et donne accès aux traductions vocalisées pour la plupart des symptômes et questions relatives aux différentes pathologies. Le médecin peut ainsi sélectionner une question qui sera énoncée dans la langue de son patient, qui à son tour pourra choisir la réponse, elle-même traduite pour le médecin. L’application, déjà utilisée dans des dizaines d’hôpitaux aux Etats-Unis et en Europe, vise également le personnel médical et les travailleurs humanitaires dans les pays en voie de développement – souvent confrontés à des difficultés de compréhensions linguistiques.

Pour toucher les plus jeunes, l’organisation Hopelab développe des social games ludiques et pédagogiques. Après le jeu Zamzee, qui motive les enfants à faire du sport, l’organisation vient de lancer un nouveau projet destiné aux enfants malades.  Re-Mission2, série de 6 jeux accessibles en ligne, s’adresse aux enfants et aux jeunes qui se battent contre le cancer et les informe sur leur maladie afin de faciliter leur adhésion aux traitements. 

Pour alerter d’un danger et réduire les violences domestiques, l’application mobile Circle of 6 propose de mémoriser les coordonnées de 6  contacts proches. Dans une situation dangereuse ou menaçante,  il suffit de 2 clics pour envoyer une alerte à ces 6 contacts qui recevront automatiquement sa position GPS ainsi que l’action à mener.  Les universités américaines ont notamment fait la promotion Circle of 6 auprès des étudiantes, pour pallier à l’insécurité aux abords des campus.

Enfin, le numérique facilite l’implication des citoyens dans la construction des projets qui leurs sont dédiés. Ashoka, organisation de soutien aux entrepreneurs sociaux, a ainsi présenté l’initiative Feedbacklabs. Celle-ci propose une méthodologie pour améliorer l’efficacité des projets de développement en invitant les bénéficiaires à partager leurs besoins, leurs attentes et à donner des retours d’expériences, via leurs téléphones portables ou internet.


Léa Thomassin

Mailforgood