[TENDANCE] La classe change de classe

Le 27 / 09 / 13 | Posté par la rédaction de SFR PLAYER
[TENDANCE] La classe change de classe

Si les grands fondamentaux de la pédagogie ont de beaux jours devant eux, la classe d'école passe progressivement du 1.0 au 3.0. Tour d'horizon.

 

1) De l'ardoise à la tablette numérique

En 2013, environ 15 000 tablettes numériques sont expérimentées dans 335 établissements. Ouvrant un nouveau champ d’utilisations pédagogiques, ce support dispose d’un énorme potentiel de développement.
Exemples : lire des oeuvres libres de droits, prendre des notes multimédia lors de sorties scolaires, utiliser des applications dédiées aux élèves
handicapés…

 

2) De la télévision éducative à la télévision connectée

Inspirée de la chaîne éducative en ligne de la BBC, Francetv Éducation, lancée en novembre 2012, propose des contenus interactifs variés.
Exemples : réviser le bac en ligne, associer des logiciels de traduction et des serious games, utiliser la réalité virtuelle pour visiter un musée…

 

 

3) Des cours en amphithéâtre aux MOOC

Les massive open online courses ou MOOC, ces nouveaux cours en ligne des universités américaines, souvent gratuits, font un tabac. Ceux de Harvard totalisent plus de 100 000 participants.
Exemples : suivre les cours de la Khan Academy, se connecter à Udacity où l’on résout des problèmes aux côtés d’universitaires, ou surfer sur Coursera, la plateforme des MOOC.

 

4) Des livres scolaires aux manuels numériques

20 millions d’euros. C’est la (petite) somme que représente aujourd’hui le marché des manuels numériques en France, contre 300 millions pour leur version papier. Mais les éditeurs rivalisent d’innovations pour développer leur usage.
Exemples : accéder à des ressources multimédia enrichies, à des contenus personnalisables et… alléger son cartable !

 

5) De la correspondance scolaire à la Twittclasse


Twitter s’utilise aussi à l’école ! Le site Twittclasses francophones (twittclasses.fr) recense 327 initiatives, pour l’essentiel nées en France et au Québec.
Exemples : échanger sur la géométrie en classe de 6e avec #geometwitt, mener un projet d’écriture de livre numérique à l’instar de l’initiative francoquébécoise #140etplus, ou encore #reviserlebac pour des élèves de bac professionnel.

 

6) Du tableau noir au tableau blanc interactif

Un élève européen sur trois travaille au moins une fois par semaine sur tableau blanc interactif. Cet écran tactile sert de vidéoprojecteur et
permet une interaction constante avec le contenu.
Exemples : surligner, zoomer, déplacer et coller du texte, conservdes traces écrites, intégrer des sons, des images et des vidéos au cours. Parmi les leaders ? SMART Technologies (qui participe à l’offre e-école pour tous de SFR) ou encore Promethean.

 

7) Du didactiel au jeu sérieux

Les serious games, des jeux vidéos éducatifs, sont en plein développement. En 2015, leur chiffre d’affaires mondial sera de 10 milliards d’euros, contre 1,5 milliard en 2010.
Exemples : apprendre la chimie avec Super Kimy, la physique avec Physica ou l’orthographe avec Thélème.

 

8) Des cours particuliers au soutien scolaire en ligne

Les élèves peuvent désormais suivre des cours par webcam. C’est moins cher que les cours particuliers traditionnels, et l’accès aux
ressources numériques est facilité.
Exemples : suivre des leçons en ligne et parfois même les poursuivre avec des cours « physiques » à domicile sur Teacheo, Acadomia Online, Prof Express, Learnisys ou encore Maxicours.

 

9) Du téléphone portable confisqué par les profs au smartphone bienvenu en classe


Entre 28 et 46 % des élèves européens disent utiliser leur propre téléphone mobile à des fins d’apprentissage, à l’école, au moins une fois
par semaine.
Exemples : faire des schémas, filmer des expériences, s’entraîner à un oral en s’enregistrant…

 

10) Du carnet de correspondance à l'ENT


L’environnement numérique de travail (ENT) révolutionne la communication avec l’établissement scolaire. Grâce à ce portail, les parents
peuvent accéder directement au cahier de textes de leurs enfants, voire dialoguer avec les enseignants.
Exemples : consulter les notes, signaler des absences, accéder aux cours en ligne sur des espaces comme ceux proposés par It’s learning et nombre de plateformes développées localement.