[Tendance] Serious Game et solidarité : jouer pour sensibiliser

Le 27 / 08 / 12 | Posté par Mickael Soria
[Tendance] Serious Game et solidarité : jouer pour sensibiliser

Gamification, SocialGame, SeriousGame, Jeux scientifiques, le numérique solidaire a mis le jeu dans tous ses états. Aujourd’hui, nous nous intéresserons aux jeux qui sensibilisent les citoyens aux nombreux enjeux écologiques et solidaires de notre planète.

Sensibiliser avec le jeu

Pour les différentes causes environnementales ou citoyennes, il est aujourd’hui compliqué d’accéder au journal télévisé. De même, la publicité est devenue pour la plupart de ces causes un outil très onéreux, pour un résultat bien incertain. De fait, dans une société marquée par l’infobésité et l’accélération de l’information, il est devenu très compliqué de sensibiliser les citoyens aux divers enjeux écologiques et solidaires.
Dans ce contexte, le jeu vidéo devient un moyen de toucher et de faire comprendre aux citoyens les grands enjeux qui les entourent. Complètement démocratisé grâce aux consoles et aux ordinateurs, le jeu vidéo a désormais conquis le web  qui est devenu le support préféré du serious gaming.  Ces jeux sérieux destinés à l’apprentissage sont alors devenus un des outils majeurs pour informer sur des causes écologiques et solidaires les citoyens.
Le jeu Halte aux catastrophes développé par l’ONU simule ainsi les catastrophes naturelles – tsunami, feu de forêt, tremblement de terre - et propose au jouer de mettre en place les infrastructures pour les endiguer et  atténuer leur impact. Par ce biais, le serious game sensibilise le joueur aux enjeux auxquels sont confrontées les populations touchées par ces aléas naturels.

S’approprier les enjeux   

Si le serious game n’entraine pas forcément une prise de conscience susceptible de se traduire en action directement applicable sur le terrain, il tente de créer un mécanisme d’appropriation des enjeux par le jeu. Celui-ci projette le joueur dans la vie et les problématiques des autres afin de créer de l’empathie en lui faisant incarner des protagonistes. Comme le Jeu Envers et contre tout où l’UNHCR propose d’expérimenter les conditions de vie d’un réfugié. De même, la Croix Rouge a consacré un serious game à son travail après le séisme en Haiti. Intitulé Inside the Haiti Earthquake, il propose d’expérimenter les difficultés rencontrées par 3 parties prenantes de la catastrophe : un survivant, un journaliste et un humanitaire.

Souvent l’œuvre d’organisations internationales ou d’associations humanitaires, ces serious game renouvellent donc la manière de sensibiliser le public aux enjeux humanitaires et écologiques, pour faire de ceux-ci des sujets d’échanges et de débats.

 

Crédit Photo : Insidedisaster