[Players] 100 % dans le cloud

Le 27 / 07 / 11 | Posté par Arnaud Recule
[Players] 100 % dans le cloud

Christian VANIZETTE est un parisien qui mène une vie 100% en flux tendu grâce aux services collaboratifs. Nous l’avons suivi pendant une journée au rythme de son activité, entre consommation de biens et services d’échange sur Internet… Comme dans la vraie vie.

«Moi c’est Christian, j’ai 24 ans et j’ai décidé de faire le tour du monde avec mon iPhone pour rencontrer des entrepreneurs sociaux. L’objectif de MakeSense consiste à fabriquer du lien et relier les entrepreneurs du monde entier avec quiconque peut leur venir en aide sur des défis précis. C’est pour ça que je ne quitte jamais mon smartphone, une greffe électronique de ma main droite tant il devient indispensable ! Quand je voyage en mode start-up, mon smartphone, c’est mon meilleur guide. Une journée type ? Cela donne à peu près ça :

Je commence par une petite veille sur le blog de la Mutinerie pour prendre des nouvelles de cette tribu de travailleurs freelance, qui trouvent les meilleurs troquets pour travailler et organisent des « Jellys », des événements spéciaux pour faire du co-working. Après tout, ces nouvelles manières nomades de travailler, je suis en plein dedans, non ? Pour trouver un bon café entre deux rendez-vous, je cherche les meilleurs tips sur l’application sociale de géolocalisation Foursquare. La fonction « agora » de Foursquare me dit même quelle personne je dois rencontrer dans le lieu où je me trouve… Peut-être qu’un jour, je trouverai l’âme sœur de cette manière, qui sait ? En ce moment, je prépare mon prochain voyage à San Francisco. Toujours sur mon smartphone, je regarde les chambres disponibles sur Airbnb (un genre de couchsurfing payant). Tiens, il y a Lola Valentine, du quartier hippie de SF qui peut m’héberger avec un pote dans son salon, moyennant 40 euros par nuit ! C’est moins cher que l’auberge de jeunesse, c’est dingue, je mets une option. Il faut maintenant que l’on trouve 1 000 euros pour financer notre voyage. J’organise une réunion dans un café parisien pour préparer la mise en ligne de notre projet sur Kickstarter, un site de crowdfunding où chacun peut investir de 1 à 100 euros dans un projet créatif de son choix. J’espère que l’on nous fera confiance et que certaines personnes croiront en notre projet. Ma journée se termine gentiment, j’ai été productif à 95 % ! En rentrant, je n’ai plus le temps de me préparer à manger et plutôt que de passer au McDo, je jette un coup d’oeil sur l’application Supermarmite pour voir s’il n’y a pas des petits plats fabriqués par d’autres qui mijotent chez des voisins. C’est quand même plus sain qu’un Big mac, sans rire. Dernier réflexe avant de dormir : je mets en ligne une petite vidéo pour dire bonne nuit et surtout prévenir tout le monde que demain je commence mon déménagement et qu’il faut absolument que je trouve un nouvel appartement très vite. Le lendemain matin, ça n’a pas manqué : cinq amis m’ont répondu sur Facebook pour m’annoncer que leurs apparts sont disponibles. Génial, je suis fin prêt à m’envoler. Bon, je vais quand même devoir délester mes valises de quelques bibelots qui ne me servent à rien en les troquant sur MyRecycleStuff. Absent de la liste de troc : mon smartphone – mais vous l’aviez deviné ! »


MakeSense est une start-up qui a pour but de rassembler les entrepreneurs sociaux du monde entier et de dynamiser la réalisation de leurs projets en leur permettant d’interagir facilement et en temps réel avec les différents acteurs de l’économie numérique. 

La dernière opération de MakeSense ? Un « hold-up créatif » à l’Appart SFR pour trouver 100 idées et concepts autour de 7 « défis », le tout en 2 heures.