[Players] Pensées lyriques

Le 20 / 06 / 12 | Posté par Cécile Chapron
[Players] Pensées lyriques

Jérôme Delormas*, directeur de La Gaîté lyrique, partage la démarche qui anime la programmation de ce centre de création numérique.
Illustration : Marie-Laure Cruschi



Que peut bien être un lieu culturel dédié au numérique ? La technique est-elle un critère suffisant pour déter-miner l’action d’un centre culturel ? On me renvoie fréquemment cette question à propos de La Gaîté lyrique, pour souligner que « la création, c’est la création », que « l’art, c’est l’art », en dehors de toute détermination technique. Pour finalement se demander si le numérique est en soi un paramètre de la création. Drôle de remarque quand on l’évalue à l’aune de l’histoire de l’art, toujours liée à celle de techniques spécifiques, voire de situations sociales, bien entendu sans rapport de cause à effet.

Basculement

Il semble qu’il y ait des époques de forte évolution, voire de basculement. Celle que nous vivons nous pose clairement la question : sommes-nous en train de vivre un changement profond dans les modalités de conception, de représentation et de production de notre rapport au monde ? La musique se produit et se vit différemment, le multimédia, les réseaux sociaux et les objets communicants changent la nature de l’information, les imprimantes 3D promettent une révolution du design et de la production industrielle mondiale, le jeu vidéo accroît encore le lien entre industrie et culture, remet aussi au centre de la vie sociale le jeu comme pratique ancestrale, les récits ne se limitent plus au cinéma et à la littérature mais se déploient sur divers médias, le documentaire et la fiction réinventent leurs relations, les marques multinationales concurrencent les États et des robots algorithmiques font et défont les marchés…

Nous vivons une transformation majeure de la vie sociale, économique, politique, culturelle, technologique, scientifique et écologique. Dès lors, n’y a-t-il pas une frénésie aveugle et experte à fragmenter nos champs d’activité, suscitant des effets pervers de plus en plus flagrants, sans penser le système dans sa globalité et dans sa complexité ? La Gaîté lyrique a vocation, à sa mesure, d’explorer la création à ce moment bien particulier de notre histoire. Elle met en perspective la création contemporaine et les bouleversements technologiques, s’intéresse aux usages. Elle donne la parole et l’espace à des créateurs et penseurs avec la conviction que la technologie doit être partagée, qu’elle doit être vecteur de pluralité, d’innovation, de créativité, vis-à-vis d’un monde univoque mettant la technologie à la botte de stratégies de contrôle… incontrôlables !

C’est par une approche humaniste remettant notre vie sociale et individuelle au coeur de notre action, en partageant l’expérience artistique et le décryptage, en mettant la création et la créativité au coeur de tout, en affirmant que l’imaginaire et la conception du monde sont des éléments primordiaux de gouvernement social mais aussi économique (par l’innovation), que nous voulons faire de la société numérique une chance et non un cauchemar.

* Jérôme Delormas est directeur de La Gaîté lyrique, centre culturel dédié aux cultures numériques. Ancien directeur artistique du centre d’art La Ferme du Buisson, puis directeur de Lux, scène nationale de Valence, il a auparavant été inspecteur de la création au ministère de la culture, directeur de l’Institut franco-japonais du Kansai, de la villa Kujoyama (résidence d’artistes) et président du comité d’organisation de l’Académie de musique française à Kyoto au Japon. Il a également été codirecteur de Nuit Blanche 2007

Retrouvez cet article dans le numéro 8 du magazine SFR PLAYER Faisons du numérique une chance

> Suivez @gaitelyrique sur Twitter

Par Jérôme Delormas