[Players] L'humeur d'Ismaël: Les hackathons se mettent au service de l'innovation sociale

Visuel_Hackathons_600x335
Le 13 / 06 / 12 | Posté par Romain Levesque
[Players] L'humeur d'Ismaël: Les hackathons se mettent au service de l'innovation sociale

Alors que les technologies numériques ont un impact sur le monde entier, une nouvelle figure du “web 2.0” prend forme : le hacktiviste (contraction de hacker et activism). Génies de l’informatique, le hacktiviste se joue des codes et des lois pour défendre la cause qu’il considère juste. Le groupe Telecomix, engagé en faveur de la liberté d'expression lors du printemps arabe ou encore OpenStreetMap, qui crée une cartographie complète et libre du monde, sont ainsi des exemples de groupes hacktivistes.

Ce mouvement a pris un tel essor qu’il s’est même étendu “In Real Life” à travers une nouvelle forme d’engagement : le hackathon. Formé du mot hack et marathon, le hackathon est tout simplement un moyen d’émulation pour faire avancer un sujet donné. Le principe est simple : un grand rassemblement où l’on retrouve des développeurs mais aussi des designers ou des chefs de projet. Sur un temps déterminé (souvent entre 24h et 48h), différentes équipes mettent sur pied des interfaces novatrices. A l’issue du temps imparti, chaque équipe présente son projet en 2 minutes et la meilleure se verra décernée la victoire.

Ce phénomène, qui a déjà démontré son efficacité, pourrait bien être le moyen de faire en sorte que se rencontre enfin la communauté solidaire et la communauté geek. Ainsi, on voit apparaitre en France les premiers hackathons dédiés à l’innovation sociale.  Le prochain se déroulera à Paris, les 16 et 17 juin lors du festival Futur en Seine. Cet événement permettra la rencontre de talents du numérique et d’électrons libres du solidaire pour un week end entier de questionnements et d’élaboration de solutions à des problématiques sociales. Il est encore temps de vous y inscrire !

 


En savoir plus sur Ismaël :

Photo d'Ismaël



C'est à l'issue de ses études à Polytechnique et HEC Paris qu'Ismaël Le Mouel s'envole vers l'Argentine où il découvre l'entrepreneuriat social. De retour en France, il cofonde MailforGood en 2009 convaincu que le web est un levier majeur de changement vers une société plus solidaire.