[Players] Capteurs sensibles

Le 31 / 05 / 12 | Posté par Cécile Chapron
[Players] Capteurs sensibles

Quatre acteurs du numérique, quatre personnalités engagées, quatre points de vue uniques. Les parrains de ce numéro spécial SFR PLAYER nous ont aidés pendant trois mois à voir plus clair dans le foisonnement d’initiatives numériques. Ils nous ont fait part de leur vision, nous ont révélé les « chances » et les tendances qu’ils estimaient porteuses et qui structurent, grâce à eux, ce numéro. Photos en remerciement d’une très belle collaboration, placée sous le signe de l’optimisme.
Crédits photo : Sébastien Agnetti

ANGELA DE SANTIAGO
Fondatrice de Youphil, site dédié à l’actualité solidaire



En quoi le numérique a-t-il été une chance pour vous ?
Le numérique a été plus qu’un heureux hasard ou une chance, il m’a permis de réaliser en très peu de temps, facilement et naturellement, tout ce dont je rêvais à titre professionnel. Entreprendre, travailler avec des personnes remarquables, être utile. Que demander de plus ?

Une initiative à laquelle vous êtes particulièrement sensible ?
Je suis sensible à des initiatives comme Avaaz qui permettent de prendre le pouls de la planète et de tirer la sonnette d’alarme. C’est simple, efficace et complémentaire de l’action d’information que nous menons chez Youphil.


ISMAËL LE MOUËL
Entrepreneur social et fondateur de Mailforgood



En quoi le numérique a-t-il été une chance pour vous ?
Le numérique est en passe de rebattre les cartes de la philanthropie. Avec l’arrivée de la géolocalisation et du graphe social notamment, les possibilités en termes de soutien au secteur associatif explosent. Cela est particulièrement vrai pour les projets les plus petits, en manque d’outils simples de visibilité et de collecte, qui ont enfin avec Internet un moyen de trouver leur public. 

Une initiative à laquelle vous êtes particulièrement sensible ?
Les grandes entreprises du numérique peuvent être une chance pour le domaine de l’économie sociale et solidaire. On sous-estime trop souvent l’impact que des grandes entreprises du numérique peuvent avoir sur des projets philanthropiques, mais vu l’audience qu’elles touchent, il est exceptionnel.


FLORENCE DURAND-TORNARE
Fondatrice de Villes Internet, directrice associée de La Suite Dans les Idées

En quoi le numérique a-t-il été une chance pour vous ?
Ce que j'ai compris il y a 15 ans, à savoir que les réseaux du type Internet permettaient de déployer de nouvelles formes de démocratie, est aujourd'hui prouvé dans de nombreuses municipalités en France. Et ce n'est qu'un début vers la "gouvernance ouverte" ! C'est une chance pour une citoyenneté active qui passe aussi par le déploiement de services de proximité à distance, essentiels à une vie quotidienne digne.

Une initiative à laquelle vous êtes particulièrement sensible ?
Regardons comment une application mobile gratuite comme Handicap.fr peut permettre aux personnes à mobilité réduite de trouver une place de parking dans toute la France. Elle a changé la vie de nombreuses personnes, d’autant qu’elle permet aux usagers eux-mêmes d’ajouter des places à la base de données. Cette interactivité entre usagers est au coeur des chances pour chacun de créer son univers numérique, au service de ses besoins propres.


FRANCIS PISANI
Journaliste indépendant et globe-trotteur numérique

 

En quoi le numérique a-t-il été une chance pour vous ?
J’ai très tôt compris que l’ordinateur me permettait de faire en tant que free-lance des choses normalement réservées aux grandes entreprises d’information. L’Internet n’a fait qu’amplifier ces possibilités. Mon premier article écrit en me servant d’Internet pour accéder à des informations, depuis la campagne mexicaine où je vivais, date de 1987.

Une initiative à laquelle vous êtes particulièrement sensible ?
Trois initiatives devaient être dans ce magazine pour donner une idée de l’étendue des champs couverts : Casablaklaxoon qui organise avec rien la protestation contre la pollution auditive à Casablanca, MFarm qui permet aux paysans kenyans de choisir la meilleure place de marché pour vendre leurs produits et de s’allier pour acheter et vendre à plusieurs et ShopAfrica53 qui aspire à remplacer l’aide traditionnelle en permettant aux artisans et commerçants africains de proposer leurs produits et leurs services sur le Web.


> Retrouvez cet article dans le numéro 8 du magazine
SFR PLAYER spécial Faisons du numérique une chance
> Retrouvez plus de chances sur le blog "Faisons du numérique une chance" et plus de chances sur le fil Twitter @ChanceNumerique