[TENDANCE] Tart-up !

Le 15 / 02 / 13 | Posté par la rédaction de SFR PLAYER
[TENDANCE] Tart-up !

En partenariat avec l’Atelier BNP Paribas aux États-Unis, SFR PLAYER vous propose une série de portraits d’entreprises traditionnelles qui ont pris l’ascenseur digital – avec succès.

À San Francisco, une jeune entreprise spécialisée dans les tartes répond à ses commandes sur… Twitter ! SFR PLAYER a voulu en savoir plus sur ce commerce propulsé par des outils numériques.

SFR PLAYER : Quel est votre parcours ? Aviez-vous un commerce traditionnel avant d’ouvrir Vive la tarte ?

Julie et Arnaud Goethals : Notre parcours est plutôt original. Nous venons de Belgique et nous étions tous les deux consultants en management. Nous avons échangé nos costumes pour des tabliers, sans expérience préalable du secteur. Nous sommes partis d’un livre de cuisine belge, Le Livre de cuisine à quatre mains, écrit par deux personnes de notre famille. Notre objectif était de créer des tartes uniques en combinant artisanat européen et produits locaux californiens. La dimension digitale de Vive la tarte nous est apparue comme indispensable dans un lieu comme San Francisco et la Silicon Valley. Dès la création de l’entreprise, le numérique représentait pour nous la possibilité d’offrir une expérience nouvelle à nos clients, en utilisant le réseau comme un outil de commande facile et rapide. Cela nous a également permis de créer une communauté autour de Vive la tarte, un « bouche à oreille digital » en quelque sorte.

SFR PLAYER : Comment Twitter est-il apparu dans l’équation ?

Julie et Arnaud Goethals : Du fait de sa simplicité et de son minimalisme, Twitter nous permet d’interagir avec nos clients de façon quotidienne. Nous accordons beaucoup d’importance au contenu de notre fil, qui couvre des sujets tels que l’agriculture durable, la communauté culinaire ou les processus innovants. Twitter nous permet aussi d’obtenir un retour des clients et de connaître leurs idées pour de nouveaux produits. Aujourd’hui, entre 15 % et 20 % des commandes entrent via Twitter, et ce chiffre est en hausse continue.

SFR PLAYER : Par quelles étapes êtes-vous vous-mêmes passés pour digitaliser votre business ? Quelles erreurs avez-vous faites et qu’en avez-vous appris ?

Julie et Arnaud Goethals : Au départ, nous avons investi beaucoup d’efforts dans un site e-commerce, censé proposer une expérience différente. Il s’est avéré que c’était très coûteux. Après quelques mois de travail, nous avons décidé de revoir notre stratégie et nous avons finalement opté pour une solution beaucoup plus simple : Twitter.

SFR PLAYER : Que conseilleriez-vous à un entrepreneur qui souhaiterait se mettre à vendre ses produits via Internet ?

Julie et Arnaud Goethals : Il faut se demander comment optimiser l’utilisation des réseaux et applications existants. Une campagne de photos sur Instagram ou le partage massif d’un message sur Twitter peuvent être bien plus puissants, et moins coûteux, qu’une approche plus classique. Ces outils permettent aussi à l’entrepreneur de rester concentré sur son produit, au lieu de se transformer en développeur.

SFR PLAYER : De manière plus générale, comment pensez-vous que les outils numériques actuels peuvent donner de nouvelles idées et faire grandir les entreprises traditionnelles ?

Julie et Arnaud Goethals : Le digital permet de construire un dialogue continu avec ses clients, d’offrir plus de transparence sur son business et d’étendre les sujets de conversation au-delà de l’entreprise elle-même, et aussi d’obtenir un retour immédiat de la part de la clientèle. Le résultat est une clientèle mieux informée, plus engagée et plus fidèle.

SFR PLAYER : Auriez-vous pu monter ce business en Europe ?

Julie et Arnaud Goethals : À San Francisco, Vive la tarte travaille pour des entreprises technos, qui essaient de garantir à leurs employés une offre alimentaire saine et durable. Par ailleurs, l’utilisation de réseaux comme Twitter est plus faible en Europe qu’aux États-Unis. Dans ce contexte, Vive la tarte n’aurait pas forcément connu un succès équivalent en Europe.

SFR PLAYER : Il paraît que vous servez les bureaux de Twitter. Vous avez discuté de votre service avec eux ?

Julie et Arnaud Goethals : Après quelques mois de lancement, nous avons été approchés par Twitter, qui a intégré Vive la tarte dans une campagne nationale vue plus de 140 000 fois sur Youtube. Depuis, nous fournissons Twitter avec des produits personnalisés tels que le « Tweetamisu » et la mousse au chocolat « Chirp » ! 

vivelatarte.com

Et si vous allez à San Francisco, vous pourrez commander une tarte auprès de @Tarte !

 




Interview Abdel Bounane

Photos Vive La Tarte / Julie et Arnaud Goethals