Télévision connectée, les possibilités d'une hybridation

Le 10 / 11 / 11 | Posté par admin
Télévision connectée, les possibilités d'une hybridation

La télévision est en train de se réinventer. Comme l'ensemble des médias dits « traditionnels » elle doit s'adapter aux changements apportés par Internet afin d'en tirer parti. La possibilité d’utiliser Internet depuis sa télévision n’est qu’un des éléments nouveaux. Les modes de consommation médiatique poussent vers plus de personnalisation et de « multitasking ». Les géants Apple et Google se positionnent déjà sur ce marché, tout comme les fournisseurs d'accès à Internet, SFR en tête.  En témoigne la promesse de SFR « Ne zappez plus, naviguez ».

La montée en puissance des applications

A la manière des téléphones mobiles, la télévision connectée permet d'envisager l’utilisation de toute une série d'applications. On pense évidemment aux désormais traditionnels Facebook ou Twitter qui seront directement disponibles sur les « stores » ou boutiques d'applications. Mais si cet apport est intéressant, c'est dans l'hybridation directe entre services de télévision et services connectés que se trouve la véritable évolution. On peut par exemple imaginer une interaction directe avec l'émission en cours.

Ma télé et ma console réunies

Et si ma neufbox se transformait en véritable console de jeux ? Les jeux vidéo à la demande (gaming on demand), de SFR par exemple, proposent de jouer directement dans « le cloud ». C’est à dire qu’il n’y a plus besoin de console ni de jeux physiques. Mon jeu fonctionne directement depuis un serveur distant et le téléchargement se fait depuis mon canapé, avec ma box ! Ainsi, la séparation entre la télévision, Internet et le jeu n'existe plus. A partir du « hub » qu'est devenu ma neufbox, je peux accéder à l'ensemble des contenus multimédia.

Regarder les programmes en catch-up

Avec Internet, la consommation de médias s'est largement délinéarisée. Difficile aujourd'hui de se calquer à l'agenda proposé par les grandes chaînes afin de suivre une série par exemple. La télévision connectée permet de palier à ce problème en offrant des services de catch-up, c'est-à-dire de pouvoir « rattraper », voir ou revoir une émission quand on veut. Une nouvelle fois, c'est la naissance d'un téléspectateur plus actif et indépendant qui est en cours.

La télévision partout

En partant des mêmes constats, il est possible de suivre ses programmes sur tablette ou smartphone, et surtout, de reprendre là où l'on s'était arrêté. Pour répondre à ces enjeux, SFR développe toute une série d'innovations majeures qui permettent d'utiliser son smartphone comme une télécommande améliorée ou encore de programmer ses enregistrements à distance, de regarder un programme en plusieurs fois sur plusieurs supports différents, etc.

 Après les ordinateurs, puis les téléphones et surement avant l'ensemble des objets, la télé a été touchée par la puissance d'Internet. Mais importer le web sur la télévision reste limité, la véritable innovation se trouve dans le renouvellement des formats d’émission. On peut imaginer un programme à choix multiples, dont le spectateur est le héros, ou prendre l’exemple de certaines émissions qui font déjà l'objet d'une couverture très dense sur Twitter. Les commentateurs doivent regarder leur télé tout en utilisant un ordinateur ou un smartphone pour commenter. Grâce à la télévision connectée, on peut imaginer que le fil de tweets et l'émission en elle-même aient lieu sur le même écran et obéissent au même contrôleur, que ce soit mon téléphone ou ma télécommande.

Il semble que le moment où l'on aura du mal à savoir si l'on est sur internet ou sur la télévision est proche...