Réduire la fracture numérique

Le 17 / 04 / 11 | Posté par admin
Réduire la fracture numérique

S’impliquer dans la vie de la cité auprès des acteurs publics

    SFR a multiplié les rencontres avec les acteurs publics (conseils régionaux, mairies, bailleurs sociaux, HLM, etc.), prouvant sa volonté d’engager un dialogue de proximité. SFR veut être à l’écoute des élus locaux et de leurs besoins (arbitrage pour le déploiement d’antennes-relais, mise en place d’infrastructures locales fixe et mobile, égalité d’accès aux réseaux, déploiement de nouvelles technologies, etc …) afin de s’inscrire dans un développement  durable de la société civile.

 Résultats 2009Résultats 2010CommentairesObjectifs
Nombre de réunions d'information avec les acteurs publics (instances régionales, départementales, locales)287316  

Réduire la fracture numérique dans les zones mal desservies

En 2010, LD Collectivités est devenu SFR Collectivités, une entité spécifique dédiée aux Collectivités Territoriales pour accompagner la stratégie de déploiement des réseaux et des services du groupe SFR.

SFR à travers SFR Collectivités accompagne le développement des relations institutionnelles de SFR en région. SFR développe une relation de confiance, faite de dialogue et de transparence avec les principaux acteurs et décideurs sur ces territoires (élus, maires, parlementaires, représentants de l’état, agents NTIC …). SFR se doit d’expliquer sa stratégie, défendre ses positions, faire comprendre et accepter ses nouveaux déploiements de réseaux, initier des collaborations porteuses d’efficacité ou de nouveaux services. Cela demande une bonne connaissance et compréhension des environnements locaux, des acteurs et forces en présence, et bien sûr de tisser des liens de proximité avec nos interlocuteurs.

SFR accompagne les évolutions numériques, la pédagogie et l’appropriation de ces nouveaux usages par les utilisateurs. De nouveaux services tels que l’e-éducation (titres de transport, paiement de la cantine), e-santé (le lien entre les personnes âgées et leur famille), m-paiement (stationnement payé par SMS et le programme NFC à Nice) ont déjà été déployés.

Dans l’ensemble de ses régions, SFR investit aussi dans des lieux qui reflètent le dynamisme numérique. A travers les partenariats noués avec les Cantines (des espaces de travail collaboratif en réseau affiliées à la Cantine de Silicon Sentier à Paris), pépinières d’entreprises, start-ups locales, SFR aide des porteurs de projets à concrétiser leurs idées.

SFR ne réserve pas l’innovation et les offres phares aux mégalopoles (Paris, Lyon, Marseille…) mais s’affaire à les rendre accessibles à tous.
Pour en savoir plus, cliquez ici

 Résultats 2009Résultats 2010CommentairesObjectifs
Taux de couverture de la population en GSM/GPRS (Réf. GRI : PA4)99%99%  Supérieur à 99%
Taux de couverture de la population 3G/3G+ (Réf. GRI : PA4)81%92%  99,3% à fin 2013 (engagement licence)
Taux de couverture de la population Edge/3G/3G+ (Réf. GRI : PA4)97%97%  99,3% à fin 2013 (engagement licence)

notamment par l’extension la couverture Edge sur les zones urbaines
Nombre de communes couvertes dans le cadre du programme Zones Blanches (Réf. GRI : PA1)959993  
Nombre de stations de base WiFi déployées couvrant des zones blanches ADSL (Réf. GRI: PA1)434514 Certains déploiements de WIFI sont remplacés par des dispositifs NRA pour les Zones d’Ombres Pour 2015 : déployer le FTTH en zones moyennement denses (programme concernant plus de 300 villes)
Nombre de lignes dégroupages de NRA (central FT DSL) de moins de 1000 lignes en accord avec les Délégations de Service Public (Réf. GRI : PA1)220 000250 000  
Nombre de kilomètres de fibre déployé en partenariat avec les collectivités (sites publics, ZAC..) (Réf. GRI : PA4)9 1009 300  Expérimenter un modèle économique, architectural et d’ingénieurie contractuelle pour lancer des projets sur zones très peu denses.

Agir en faveur de l’autonomie des personnes (personnes handicapés, en perte d’autonomie, seniors)

Faciliter l’accès de la téléphonie mobile aux personnes handicapées

Depuis 1997, SFR répond aux besoins spécifiques des personnes handicapées avec le soutien de nombreux partenaires et associations reconnues. L'opérateur propose gratuitement, en fonction des évolutions technologiques, des services et solutions adaptés.  Cette responsabilité se décline en 4 engagements formalisés depuis 2005 sous l’égide d’une Charte d’engagements de l’AFOM (association française des opérateurs mobiles), aujourd’hui devenue la FFT (Fédération Française des Télécoms) :

  • proposer des téléphones mobiles adaptés pour les personnes handicapées,
  • développer l’offre de services destinés à favoriser leur autonomie,
  • informer le grand public des offres destinées aux personnes handicapées,
  • s’inscrire durablement dans une démarche de progrès.

Découvrir les offres et services adaptés sur sfr.fr

La prise en compte des seniors

La population française bénéficie d’une espérance de vie parmi les plus élevées au monde : 77 ans pour les hommes et 84 ans pour les femmes. Parallèlement, l’allongement de la durée de vie conduit à un vieillissement progressif de la population. Au début des années 1900, la proportion de « 60 ans et plus » restait stable à 12,8 %. en 2010, elle est estimée à 22,9 %*. 
Les progrès médicaux, de même qu’une certaine volonté politique, facilitent le maintien à domicile des personnes âgées dans de bonnes conditions. Les nouvelles technologies et la diffusion du haut débit offrent également des solutions novatrices pour réduire l’isolement et favoriser le lien social.
SFR propose ainsi la solution SFR Family Connect, qui s’appuie sur la télévision, le média favori des seniors. Cette offre a été conçue en partenariat avec la société Technosens, une start-up grenobloise lauréate du concours Oseo 2007 « Création d’Entreprises de Technologies Innovantes ».
Pour en savoir plus, cliquez ici 

Par ailleurs, SFR complète son offre aux seniors par un nouveau téléphone mobile et en l'associant à une option déjà proposée : l’option Assistance Santé 24h/24 en partenariat avec Europ Assistance. L'opérateur enrichit ainsi son catalogue de terminaux du « Doro PhoneEasy 410s » (principe du clapet, simplifie la prise d'appel. clavier à larges touches et à grands caractères, menus simplifiés et une compatibilité avec toutes sortes d'appareils auditifs, une touche d'appel d'urgence, touche SMS d'alerte.).

Nouvelles formes d’exclusion, nouveaux défis

En matière de téléphonie comme ailleurs, les personnes en grande difficulté subissent une double peine : non seulement elles ont des ressources extrêmement limitées mais en plus, n’étant ni solvables ni bien informées, elles payent plus cher l’accès au même service. Pourtant, le téléphone mobile est aujourd’hui un équipement de première nécessité que ce soit pour trouver du travail ou un toit, pour régler les problèmes administratifs ou simplement rester en contact avec ses proches.
Le dispositif  s’adresse aux personnes en situation de précarité, orientées par les travailleurs sociaux de la Ville de Paris ou des associations partenaires du projet (SOS Familles, Cresus Île-de-France). L’accès au dispositif de téléphonie solidaire est proposé pour une durée de six mois renouvelable.
Il comporte trois volets :

  •  Une offre de téléphonie mobile solidaire

Les bénéficiaires se voient proposer des cartes prépayées sans engagement à un tarif solidaire, quatre à cinq fois inférieur aux tarifs du marché (soit environ 5€ pour une heure de communication en France) pour réduire immédiatement leur budget de téléphonie mobile. En tant qu’opérateur partenaire, SFR prend en charge le financement des cartes prépayées à un tarif solidaire. Les bénéficiaires peuvent ensuite accéder à des recharges à 5€ ou à 8€30.

  •  Un accompagnement pédagogique

Une information simple avec des repères sur les bons usages du téléphone est fournie aux bénéficiaires pour permettre une réduction durable du budget de téléphonie dans le foyer. Cette information est dispensée dans les bric-à-brac d’Emmaüs Défi.

  •  Un accompagnement social

Les équipes de terrain des associations partenaires identifient et orientent les personnes qui pourront bénéficier du programme. Ces personnes appelées « référents », sont les interlocuteurs d’Emmaüs Défi et accompagnent les bénéficiaires tout au long de la démarche.

*Source INSEE

 Résultats 2009Résultats 2010CommentairesObjectifs
Nombre de panels de test d'accessibilité (Réf. GRI : PA2)--1 Panel de test d'accessibilité du site sfr.fr Contribuer à la transposition de la Charte Mobile de 2005 de l’AFOM aux Communications Electroniques au sein de la FFT

Amorcer un panel de test sur la NeufBox Evolution
Nombre d'offres et services adaptés aux personnes handicapées (Réf. GRI : PA2)11 12
(Rappel objectif 2010 : 12)
- Installation du logiciel Mobile Speak

- Installation du logiciel Mobile Magnifier

- Installation du logiciel Color Recognizer

- Factures et documents en braille ou audio

- Une sélection actualisée de mobiles recommandés

- Application "Jaccede Mobile"

- Option visio personnes sourdes ou malentendantes

- Information quotidienne en LSF (Langues des Signes Française)

- Relation client accessible aux personnes déficientes auditives

- Mise en place d'un outil de relais d'information en Espaces SFR

- Mise en place des pictogrammes Handicap sur les mobiles en Espaces SFR

- Mise en place des pictogrammes Handicap sur la boutique en ligne.
Proposer les services d’accessibilité à la Réunion (SFR Réunion)
Nombre de services destinés à favoriser l'autonomie des personnes en situation de fragilité hors handicap (Réf. GRI : PA2)14 6
(Rappel objectif 2010 : 3)
- Les 3 services à destination des seniors (option EuropAssistance, SFR Familly Connect, Tel&âge)

- Les 2 services à destination des personnes en situation de précarité (offre RSA, offre de téléphonie solidaire Emmaus Défi)

- Le Bonus Solidaire dans le dispositif de fidélité client "Le Pacte"
Favoriser le nombre de souscription aux dispositifs déjà en place
Nombre de logiciels adaptés au handicap visuel mis à disposition gratuitement aux clients (Réf. GRI : PA2)888 768
(Rappel objectif 2010 : 900)
Pour rappel, l'atteinte de l'objectif reste dépendant de la demande des personnes handicapées prospects ou clients.

L'objectif pris en 2010 de dépasser les 900 installations n'a pas pu se concrétiser car SFR (et ses partenaires) a fait le choix de travailler à rendre accessible les terminaux de dernière génération, les webphones à écran tactiles sans clavier physiqu débe. Les travaux à cet égard ont pris un temps durant lequel il était difficile de paralléliser d'une part les intallations des logiciels et d'autre part le développement de la nouvelle interface.
Rendre compatible les logiciels adaptés sur le système d’exploitation Androïd

 Contribuer au développement de l’e-éducation

SFR souhaite contribuer activement au développement du numérique dans les établissements.

En s’appuyant conjointement sur SFR Business Team, SFR collectivités et sa Direction Générale Innovation, Services et Contenus, SFR a décidé en 2010 de mettre en place une démarche progressive montrant la présence pertinente de SFR sur ce secteur, à travers une approche  « Test and Learn » visant à découvrir les nouveaux usages et les nouveaux marchés.

Lancée en Septembre 2009 dans un collège, l’expérimentation classe ultra-mobile est étendue à 5 nouveaux collèges à la rentrée 2010 en partenariat avec le département du Rhône. Cette expérimentation avec du matériel simple (mini PC et tablettes, meuble de rangement) s’est centrée sur l’appropriation et le développement des usages.

 Résultats 2009Résultats 2010CommentairesObjectifs
Nombre de pilotes de services éducatifs12 - Classe Ultra mobile
- Smartphone et baladodiffusion 
Constituer dès 2011 une première série de propositions centrées sur les usages, en partenariat avec des acteurs choisis.

Développer en association avec l’académie de Rouen et des partenaires industriels, une expérimentation autour du Mobile Learning.
Nombre de lignes dégroupages de NRA (central FT DSL) de moins de 1000 lignes en accord avec les Délégations de Service Public (Réf. GRI : PA1)

ZOOM SUR


RSE 2013

ALLER PLUS LOIN

ARPEJEH

Passeport Avenir