Pourquoi des seuils inférieurs à l’étranger ?

Le 18 / 03 / 11 | Posté par redacteur
Pourquoi des seuils inférieurs à l’étranger ?

Quelques pays d’Europe ont choisi d’autres seuils que ceux recommandés par l’OMS. Toutefois, il ne suffit pas de comparer des seuils les uns avec les autres. Il faut aussi comparer les lieux où ces seuils s’appliquent car ces lieux varient d’un pays à l’autre.

Les valeurs d’exposition aux ondes radio diffèrent selon les lieux de mesure.

Les seuils OMS s’appliquent partout, y compris sur les toits à proximité des antennes.
Les seuils inférieurs qui sont les plus souvent cités (par exemple les cas de l’Italie, de la Suisse, du Luxembourg…) s’appliquent uniquement dans les lieux de vie (habitations…).

Cette différence est fondamentale. L’exposition qui est inférieure à 41 V/m à proximité de l’antenne, est nécessairement beaucoup plus faible à l’intérieur des habitations voisines. Lorsque l’on  mesure l’exposition aux ondes radio à l’intérieur des habitations, on trouve des résultats similaires en France et dans les pays où les seuils paraissent plus stricts.

Il est important d’ajouter que les seuils OMS qui sont appliqués en France, sont aussi en vigueur dans la grande majorité des pays sur les cinq continents. Ces seuils viennent d’être adoptés par l’Inde et sont en cours d’adoption par la Chine et par la Russie.

Pour en savoir plus, lire la fiche pédagogique n°2 de la FFT.

ZOOM SUR


RSE 2013

ALLER PLUS LOIN

ARPEJEH

Passeport Avenir