Rapport de l’autorité sanitaire des Pays Bas – Partie 2 : téléphone mobile et études menées sur l’animal

Le 03 / 11 / 14 | Posté par
Rapport de l’autorité sanitaire des Pays Bas – Partie 2 : téléphone mobile et études menées sur l’animal

Le Comité d’experts du Health Council of the Netherlands (HCN) conclut dans cette seconde partie :  « sur la base des résultats des études sur les animaux présentés dans cette revue, il est très improbable que l’exposition continue ou répétée aux CEM-RF sur le long terme puisse initier ou promouvoir des effets sur le développement du cancer. Le Comité estime qu'il n'est pas utile pour le moment de proposer d'autres études RF sur les animaux et la carcinogenèse.»

Cette deuxième publication fait suite à celle de juin 2013 dédiée aux études épidémiologiques. Pour mémoire, les conclusions des auteurs étaient « qu’il n'existe aucune preuve claire et cohérente pour un risque accru de tumeurs dans le cerveau et autres régions de la tête en association avec le téléphone mobile jusqu'à environ 13 ans d’utilisation, mais ce risque ne peut également pas être exclu. Il n'est pas possible de se prononcer sur l'utilisation à long terme. »

Dans un troisième rapport attendu en début d'année prochaine, le Comité intégrera les résultats de ses deux rapports précédents et reviendra sur la classification des champs électromagnétiques radiofréquences par le Centre international de Recherche sur le Cancer. 

Pour en savoir plus, lire :

ZOOM SUR


RSE 2013

ALLER PLUS LOIN

ARPEJEH

Passeport Avenir