Nouveau rapport des autorités sanitaires britanniques

Le 01 / 05 / 12 | Posté par redacteur
Nouveau rapport des autorités sanitaires britanniques

L’AGNIR* (Advisory Group on Non-Ionising Radiation), groupe d’experts indépendants de la Health Protection Agency, l’autorité sanitaire britannique, vient de publier une mise à jour de son rapport sur les champs électromagnétiques (CEM).

Cette importante revue d’études scientifiques, qui constitue une mise à jour du précédent rapport datant de 2003, analyse les travaux concernant l’exposition aux CEM de la téléphonie mobile et autres technologies sans fil, telle que le Wi-Fi, ainsi que des émetteurs de télévision et de radiodiffusion.

Le rapport conclut que les résultats des nombreuses études sur le sujet publiées à ce jour, n’apportent pas la preuve d’effets sur la santé des adultes et des enfants, de l’exposition aux CEM radiofréquences en dessous des niveaux recommandés (« In summary, although a substantial amount of research has been conducted in this area, there is no convincing evidence that RF field exposure below guideline levels causes health effects in adults or children »).

Les auteurs recommandent néanmoins que les études se poursuivent car les informations sur les risques potentiels au-delà de 15 ans d’exposition aux CEM sont rares.

 

Pour en savoir plus, lire :

-          le communiqué de la HPA, 

-          le rapport de l’AGNIR.

* L’AGNIR suit les travaux sur les effets biologiques des champs électromagnétiques non ionisants sur la santé humaine et donne son avis sur les recherches prioritaires. L’AGNIR rapporte au sous-comité de la HPA en charge des risques liés aux rayonnements et aux risques chimiques et environnementaux.

ZOOM SUR


RSE 2013

ALLER PLUS LOIN

ARPEJEH

Passeport Avenir