Entretien avec Robert Bourvis, Président de l’association Apféé

Le 21 / 06 / 11 | Posté par la Fondation SFR
Entretien avec Robert Bourvis, Président de l’association Apféé

L’Apféé est une association créée en 1984 qui a pour but de favoriser l’égalité des chances de réussite à l’école et ce, quels que soient l’environnement familial et le contexte social de l’enfant.

Depuis 1994, l'Apféé s'attache particulièrement à prévenir l'échec précoce en lecture-écriture, et les exclusions sociales qui lui sont liées, par l'implantation d’un programme « Coup de Pouce Clé ».
Robert Bourvis a accepté de répondre à quelques questions sur ce programme audacieux.


Comment le « Coup de pouce Clé » permet de prévenir le décrochage précoce en lecture-écriture ?

La source principale du décrochage précoce en lecture est parfaitement connue : certains enfants de CP ne reçoivent pas chaque soir, à la maison, le soutien dont ils ont besoin pour bien apprendre à lire ; le Coup de Pouce Clé a pour objet de compenser ce handicap initial.  Un animateur prend en charge, quatre fois par semaine, les enfants « fragiles en lecture » et leur fait vivre, au cours de séances strictement codifiées, des situations de confort culturel et affectif dont bénéficient chaque soir, à la maison, certains enfants très favorisés. Les performances du dispositif sont stupéfiantes.


La collaboration des parents semble essentielle dans le bon déroulement du dispositif. Quel est leur rôle ?

Pour que l’apprentissage soit réussi, l’envie d’apprendre est fondamentale. C’est pourquoi les parents ont, sur le plan affectif et symbolique, un rôle essentiel. Si l’enfant ressent l’importance que revêt pour ses parents sa réussite dans l’apprentissage de la lecture, son envie d’apprendre sera le moteur de sa réussite.  

Il faut un véritable engagement des parents : c’est cet engagement, tous les jours et pendant plusieurs mois, que s’attache à créer le dispositif Coup de Pouce Clé.


Un conseil scientifique au sein de l’Apfée ? Pouvez-vous nous en dire plus ?

Les apports de la recherche scientifique restent souvent inutilisés par les systèmes scolaires ; l’Apféé est persuadée que ces apports constituent un gisement de progrès potentiels. C’est pourquoi elle a constitué un « conseil scientifique », équipe de chercheurs qui la conseillent et travaillent pour apporter des réponses aux questions qu’elle leur pose ; elle a organisé ainsi six colloques scientifiques dont les actes ont été publiés en librairie.

C'est d'ailleurs grâce au premier colloque sur le thème « Tous les enfants peuvent-ils savoir lire et écrire dès la fin du CP ? » que l’Apféé a pu mettre au point le Coup de Pouce Clé qui concerne à ce jour 1 200 écoles, en 270 villes, 75 départements et 22 régions.


Quelques mots sur vos défis à venir ?

Depuis 1995, ce sont plus de 50 000 enfants qui ont bénéficié d’un Coup de Pouce Clé. Notre défi pour l’avenir est de créer les conditions pour que le plus grand nombre possible d’enfants, parmi ceux qui en ont besoin, puissent en bénéficier.  Il serait ainsi mis fin à ce que je ressens être une injustice : pourquoi laisser dériver certains enfants vers l’échec scolaire alors qu’un dispositif efficace permet de l’éviter ?



Pour en savoir plus : http://www.coupdepoucecle.fr/

ZOOM SUR


RSE 2013

ALLER PLUS LOIN

ARPEJEH

Passeport Avenir