La musique : un loisir à l’école et un réel facteur de cohésion social

Le 26 / 03 / 11 | Posté par admin
La musique : un loisir à l’école et un réel facteur de cohésion social

La musique : un loisir à l’école et un réel facteur de cohésion social




 Les Orchestres à l'Ecole (OAE) sont nés en 1999 d'un constat : En France, contrairement à bien d'autres pays, la pratique d'un instrument de musique est faible. L'objectif initial était donc d'offrir à  une majorité d'enfants l'accès à la pratique instrumentale, quelle que soit leur origine socio-culturelle.

Très vite, les acteurs impliqués ont constaté qu'au-delà d'un projet culturel, l'OAE est un outil très efficace contre l'exclusion, et contre l'échec scolaire. En janvier 2010, il existe plus de  600 classes orchestre, ce qui représente 18 000 enfants.

Ces enfants issus de milieu défavorisé, dont beaucoup sont en échec scolaire se voient confier un instrument de grande valeur qu'ils pourront garder pendant trois ans : On leur fait confiance !

 Puis les compteurs sont remis à zéro, les intervenants extérieurs ne les connaissent pas, ils ne sont pas stigmatisés par leurs résultats scolaires, tout le monde est à égalité.

De matière ludique, ils vont pratiquer l'écoute, le respect, l'entraide, la concentration, le travail régulier pour arriver à un résultat collectif de qualité grâce à la somme des apports individuels.

  
Toutes ces valeurs véhiculées par la pratique instrumentale collective permettent à ces enfants d'augmenter leur estime de soi, de prendre conscience de leurs compétences et de prouver leur valeur aux yeux de tous.

Ce dispositif métamorphose leur comportement et leur approche des apprentissages, ce qui rejaillit sur leur intégration sociale, leur épanouissement personnel et leurs résultats scolaires. Ce sont également les conclusions d'une évaluation menée par Sciences Po en partenariat avec l'Institut Montaigne (téléchargeable sur le site de l'association).

 

ZOOM SUR


RSE 2013

ALLER PLUS LOIN

ARPEJEH

Passeport Avenir