Le pilotage de la politique RSE

Le 19 / 05 / 11 | Posté par admin
Le pilotage de la politique RSE

Une gouvernance portée au plus haut niveau de l’entreprise…

SFR s'est doté d'une organisation Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) transverse pilotée par un Comité Développement Durable. Présidé par Frank Esser et composé, notamment, de membres du Comité exécutif, ce comité se réunit chaque trimestre afin de définir les priorités et les objectifs RSE de l’entreprise et suivre leur progression.

Par ailleurs, depuis 2010, tous les membres du Comité exécutif sont amenés à s’engager sur des objectifs de développement durable, dont l’atteinte est prise en compte dans la part variable de leur rémunération.

Un Conseil scientifique, composé d’un médecin épidémiologiste, d’un sociologue de l’innovation et d’une économiste de l’environnement/spécialiste du développement durable, apporte également son expertise et un éclairage extérieur sur l’évolution des activités de SFR, notamment dans les domaines de la santé, de l’environnement et de l’éducation.

…et partagée par tous au travers d’instances opérationnelles

Cette implication forte et transversale du top management va de pair avec celle des collaborateurs, qui assurent la mise en œuvre opérationnelle de cette politique et de ses objectifs à travers des instances opérationnelles dédiées.  

Des Comités de pilotages transversaux, parmi lesquels :

  • Un Comité de pilotage santé,
  • Un Comité de pilotage énergie,
  • Un Comité de pilotage dématérialisation,
  • Un Comité de pilotage offres et services responsables.
  • Des Comités de pilotage thématiques, afin d’animer et assurer le suivi des actions sur des sujets tels que la lutte contre le spam et le phishing, la politique de voyages professionnels, le contrôle parental, l’éco-conception des produits …
  • Des revues régionales, afin de décliner les actions et engagements de SFR sur tout le territoire.

Une implication forte pour agir au-delà de SFR

SFR est membre fondateur de la Fédération Française des Télécoms (FFT) et de l’AFOM (Association Française des Opérateurs Mobiles), qui viennent de fusionner début 2011. De nombreux sujets y sont traités,  notamment au sein de la Commission dédiée au Développement Durable, et du Collège Mobile (ex-AFOM) pour les radiofréquences et à la santé.

En 2010, les travaux de la Commission Développement Durable ont ainsi abouti à la signature d’une charte d’engagement volontaire de la profession par la Secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie, la Secrétaire d’Etat chargée de la Prospective et du Développement de l'économie numérique et le Président de la FFT, Frank Esser.

C’est par ailleurs le Collège Mobile de la FFT qui représente les opérateurs mobiles au sein du Comité opérationnel mis en place par le gouvernement suite à la table ronde « Radiofréquences, santé & environnement » en mai 2009.

De même, la FFT représente SFR au sein de l’Observatoire interministériel de l’accessibilité et de la conception universelle.

SFR est également adhérent et membre actif de plusieurs organisations et réseaux engagés en matière de développement durable comme : le Comité 21, le club ‘Génération Responsable’, le C3D, l’ORSE, l’IMS, l’AFMDou encore l’UDA dont SFR a signé dès sa publication en 2007 la charte pour une communication responsable.

ZOOM SUR


RSE 2013

ALLER PLUS LOIN

ARPEJEH

Passeport Avenir